Au cinéma, hier soir

l'actualité, les projets, les envies, bref tout ce dont vous avez envie de parler !
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum s'efforceront de supprimer ou éditer tous les messages à caractère répréhensible aussi rapidement que possible. Toutefois, il leur est impossible de passer en revue tous les messages. Vous admettrez donc que tous les messages postés sur ce forum expriment la vue et opinion de leurs auteurs respectifs, et non celles des modérateurs ou des administrateurs (excepté des messages postés par eux-mêmes) et par conséquent qu'ils ne peuvent pas être tenus pour responsables des discussions.
Répondre
Marie_May
Administrateur
Messages : 9242
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Au cinéma, hier soir

Message par Marie_May » 22 janv. 2016, 12:46

Oui, c'est bien ce que je dis. C'est un pays collectivement écolo, mais individuellement pollueur. Si vous voyez ce que je veux dire...

herran
Confirmé
Messages : 241
Enregistré le : 26 sept. 2013, 19:37
Localisation : Gers (quart NE)

Re: Au cinéma, hier soir

Message par herran » 24 janv. 2016, 21:43

Je me permets de remonter les infos sur 2 films que j'avais vu en avant première et qui sortent maintenant :

No land’s song
Allemagne – France 2015 (documentaire)
Réalisateur : Ayat Najafi
Encore un très beau film, tourné par un Iranien, avec comme sujet le combat de sa sœur (Sara), musicienne, pour monter un concert de voix de femmes. A la détermination joyeuse de Sara, s’opposent la bêtise et l’obscurantisme du pouvoir et des religieux. Le chant féminin est interdit pour un public mixte !
La stratégie subtile de Sara finira par venir à bout des conservateurs.
En plus les chants sont magnifiques (à en faire pleurer un musicien, français, accompagnateur). Un CD devrait bientôt sortir.

J’avancerai vers toi avec les yeux d’un sourd
France / sortie janvier 2016 / docu
Un magnifique témoignage sur le problème du langage des sourds. Un manque d’information et de moyens qui mettent en péril l’apprentissage du langage des signes. Un langage d’une richesse incroyable, avec entre autres 2 magnifiques moments : un poème signé et un chant choral mixte (muets + parlants). Un film d’une grande richesse, plein d’émotion et d’intelligence.

Et puis un film que je n'ai pas vu, mais j'ai lu le livre à l'origine du film, et vu une pièce de théâtre tirée du livre : CHOCOLAT
Un film sur un clown noir de la fin du XIX°, début du XX°. J'avais trouvé le sujet très intéressant avec un excellent travail de l'historien (Gérard Noiriel) qui avait replacé l'histoire de Chocolat (et son partenaire Footie, joué par le petit-fils de Charlie Chaplin, James Thierrée) dans le contexte sociologique et politique de la période.


Claude s'est permis de mettre du gras…

singe
Confirmé
Messages : 2589
Enregistré le : 04 nov. 2013, 14:57
Localisation : VAR et HAUTES ALPES

Re: Au cinéma, hier soir

Message par singe » 25 janv. 2016, 11:39

Hier soir, j'ai vu "MUSTANG" - film turc - de Deniz Gamze Ergüven - sur la rébellion de cinq soeurs séquestrées par un oncle dans la Turquie profonde, qui n'ont pour horizon que les mariages arrangés et la domination des hommes ...
Un très beau premier film explosif, et très bien monté, sans mièvrerie ... seule la bande son m'a laissée sur ma faim !
(dans le cadre des films de l'année proposés par le Festival du cinéma de Télérama, dans toute la France )

la larmouise
Confirmé
Messages : 405
Enregistré le : 24 juin 2014, 12:50
Localisation : Isere des couleures

Re: Au cinéma, hier soir

Message par la larmouise » 26 janv. 2016, 02:40

Vu le grand partage..... (a l’affiche en ce moment)

Drôle..... laisse a réfléchir..... et hélas personnages certainement vrais

Marie_May
Administrateur
Messages : 9242
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Au cinéma, hier soir

Message par Marie_May » 26 janv. 2016, 21:17

Ben tu vois, moi, j'ai failli sortir sans voir la fin... il m'a plutôt agacée que fait rire, ce Grand Partage dans lequel c'était surtout la bêtise qui était partagée. Que de clichés, chez ces bobos, ces gens de droite, cette concierge lepéniste...! Et l'histoire était tirée par les cheveux, le déroulement inconséquent... bref, je me suis barbée, en dépit des acteurs qui s'étaient fourvoyés dans cette aventure.

herran
Confirmé
Messages : 241
Enregistré le : 26 sept. 2013, 19:37
Localisation : Gers (quart NE)

Re: Au cinéma, hier soir

Message par herran » 02 févr. 2016, 20:39

Vu hier, demain
Film incontestablement nécessaire

Claude
Administrateur
Messages : 12948
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Au cinéma, hier soir

Message par Claude » 02 févr. 2016, 21:15

:D

singe
Confirmé
Messages : 2589
Enregistré le : 04 nov. 2013, 14:57
Localisation : VAR et HAUTES ALPES

Re: Au cinéma, hier soir

Message par singe » 02 févr. 2016, 23:20

"Demain " : je suis très (agréablement ) surprise qu'ici, où je pensais les gens très individualistes , ce film a attiré beaucoup de gens ! Il est à l'affiche depuis 15 jours (dans l'unique ciné de la ville) et on en parlait à mon ciné-club hier soir : il y a eu énormément de gens pour le voir !!
Pour une fois que je retrouve des raisons d'espérer ... les gens se réveilleraient-ils ??

Mianne
Confirmé
Messages : 2489
Enregistré le : 03 août 2013, 09:42
Localisation : Loire-Atlantique

Re: Au cinéma, hier soir

Message par Mianne » 03 févr. 2016, 10:20

S'il passe dans mon coin j'irai certainement le voir. J'ai vu la bande annonce. Prometteur.

Marie_May
Administrateur
Messages : 9242
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Au cinéma, hier soir

Message par Marie_May » 17 avr. 2016, 11:08

Enfin vu "Merci Patron". Quel humour chez cette bande de pieds nickelés picards!
J'ai été surprise au début, car je m'attendais à une vraie fiction. Je n'avais rien lu ou alors oublié ce que j'avais lu. Il y a des moments où on hésite, on se demande si c'est vraiment possible de piéger aussi facilement les séides d'un puissant patron comme Arnaud, s'ils sont vraiment aussi bêtes ou si c'est du cinéma...

Est-ce que l'un de vous connaît ce journal Fakir, moi pas vu encore. Et pourtant sa première parution date de 1999, semble-t-il. Mais il est peut-être surtout connu dans le Nord?

Marie_May
Administrateur
Messages : 9242
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Au cinéma, hier soir

Message par Marie_May » 29 nov. 2016, 00:28

Vu le dernier Ken Loach, Moi, Daniel Blake. For-mi-da-ble.
Mais ça vous remue les tripes. J'ai très mal dormi la nuit dernière.
C'est avec le tout premier film de Ken Loach que j'ai vu, Family life, celui qui m'a fait la plus forte impression.
Un grand nombre de ses films sont à la fois émouvants et plein d'humour.
Ces deux-là sont de ces films "coup de poing" qui vont terriblement et directement au but.

plumee
Confirmé
Messages : 6824
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Au cinéma, hier soir

Message par plumee » 29 nov. 2016, 08:34

J'aime beaucoup les films de Ken Loach mais je supporte de moins en moins les films durs.
Que ce soit policier ou témoignage de notre époque.
J'ai toujours été hypersensible à la violence quelle qu'elle soit mais là, soit over-dose, soit un effet de l'âge,
j'ai comme un écœurement et le besoin de me recentrer sur du solide et du positif.
Récemment, il est repassé je ne sais plus quel Ken Loach. Je n'ai pas tenu plus de dix minutes.

Marie_May
Administrateur
Messages : 9242
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Au cinéma, hier soir

Message par Marie_May » 30 nov. 2016, 12:31

Il n'y a que de la violence feutrée dans ce film, Plumee, celle de l'état vis-à-vis de ses citoyens trop vieux pour apprendre à se servir d'un ordi, mais qui leur impose quand même de remplir des formulaires sur internet. Qui les oblige à chercher du boulot alors qu'ils ont fait une crise cardiaque, parce qu'en attendant que la commission d'appel veuille bien considérer le rejet de leur demande d'invalidité, il faut qu'ils s'inscrivent à Pôle emploi pour toucher un chômage minimum - et que donc ils sont obligés de prouver qu'ils cherchent du boulot. Et si par hasard, ils en trouvent, ils doivent le refuser parce que leur vieux cœur ne leur permet plus de soulever des sacs ou des poutres.
Le héro de ce film se trouve coincé dans une situation aberrante, il a à faire à des robots derrière leur bureau, des gens qui n'ont pas le droit d'être humains, sous peine de se faire taper sur les doigts par leurs chefs.
Et il en meurt, avant la retraite. Alors qu'il a encore beaucoup à donner en amitié, solidarité etc.
Bref, ce qui pend au nez de n'importe quel travailleur arrivé à un certain âge. Ça devrait nous interpeler comme on dit, parce qu'à force de regarder ailleurs,... Et puis le moins qu'on puisse faire vis-à-vis du reste des êtres humains qui peuplent la planète et qui souffrent, c'est de nous tenir au courant du fond de notre aimable retraite.

plumee
Confirmé
Messages : 6824
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Au cinéma, hier soir

Message par plumee » 30 nov. 2016, 17:00

Il n'y a que de la violence feutrée dans ce film, Plumee,
Même la feutrée ou l'implicite me donnent la nausée…
Ma moman, parlant des chiens malades disait: "Ils se roulent en boule, se mettent la patte sur le nez, ne bougent plus et attendent que ça passe".
Ou qu'ils trépassent.
Sur le sujet dont auquel on cause, je me sens tout-à-fait comme ces chiens malades.
Attendre que ça passe……ou qu'on trépasse. :mrgreen: :lol: :mrgreen:
La Plumee révoltée, active et agissante a baissé pavillon.
Le bateau va trop vite pour elle.

Marie_May
Administrateur
Messages : 9242
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Au cinéma, hier soir

Message par Marie_May » 06 févr. 2017, 23:22

Je suis complètement sous le charme du film que j'ai vu hier soir, le dernier film de Jim Jarmusch, Paterson, un chef-d'œuvre inracontable, chaleureux, optimiste, poétique ... Allez le voir, vous ne le regretterez pas. Il réconcilie avec le cinéma américain et l'Amérique dans son ensemble.

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 10812
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Au cinéma, hier soir

Message par Chichinette 11 » 07 févr. 2017, 10:24

Au cas où ça intéresserait quelqu'un, une tentative de résumé et la bande annonce
http://www.abusdecine.com/critique/paterson

Marie_May
Administrateur
Messages : 9242
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Au cinéma, hier soir

Message par Marie_May » 07 févr. 2017, 11:35

Oui, mais qu'il suffise de dire à ceux qui ne veulent pas trop de détail et préfèrent la surprise
1 - que tous ceux que j'ai vus sortir de la salle hier soir (une quinzaine un lundi, dans notre petit cinoche de village) avaient le sourire aux lèvres.
2 - ce film ne se raconte pas, il se ressent. Et il n'y a pas un seul personnage antipathique. Sauf peut-être un chien... et encore...

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 10812
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Au cinéma, hier soir

Message par Chichinette 11 » 07 févr. 2017, 12:45

Si j'ai mis le lien c'est parce qu'il est du même avis que toi. Effectivement ça ne raconte pas grand chose mais suffisamment pour donner envie de le voir même si je sais que j'ai peu de chances que ça arrive.

Quand on va fréquemment au cinoche on peut se permettre d'y aller au pif mais quand on y va très rarement il est quand même mieux d'en savoir un minimum pour ne pas gâcher une de ces rares sorties. Bien sûr on te croit sur parole mais les égouts et les couleuvres ...

plumee
Confirmé
Messages : 6824
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Au cinéma, hier soir

Message par plumee » 07 févr. 2017, 17:58

Entièrement d'accord avec toi. Je n'y vais plus car je suis devenue très exigeante.
Je préfère être déçue à la télé.
Il m'est arrivée d'être déçue même par des films chaudement recommandés.
Exemple des égoûts et des couleurs: transposé à la litterature.
Copinette m'a passé le dernier Goncourt en me disant que c'était un sacré bouquin. D'une Leila, je ne sais plus quoi.
A la première page, il était question d'un meurtre de bébé dans son lit.
J'ai fermé le livre et l'ai rendu.
Pas question que je cautionne ce genre de thème.
Comme quoi…

Ceci dit, j'ai regardé la bande annonce du film dont parle Marie-May, ça a l'air très sympa.
Vivement qu'il passe à la télé ! :lol:

Claude
Administrateur
Messages : 12948
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Au cinéma, hier soir

Message par Claude » 07 févr. 2017, 21:14

Perso, je continue à changer, et un peu comme Plume.
J'avais entendu une présentation du livre à la radio ou à la télé,
et ce départ m'avait suffi à dire que je le tenterai pas de le lire !

L'exposition à des douleurs humaines, à des souffrances … à l'intérieur des œuvres de fiction,
que ce soit dans des films ou des livres, ça me gêne de + en +.
Alors que ce n'était pas le cas il y a une dizaine d'années.

Marie_May
Administrateur
Messages : 9242
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Au cinéma, hier soir

Message par Marie_May » 08 févr. 2017, 00:15

6€ pour voir un film au cinéma, je trouve que c'est donné pour un film de cet acabit. Il vient de sortir, Plumee, il va couler de l'eau sous les ponts avant qu'il sorte sur le petit écran, tu as le temps d'oublier mes recommandations. Tant pis pour toi...
Il va repasser à Espalion (20 bornes) je vais y retourner avec Mio qui est comme vous, un frileux. Il faut toujours que je vois les films avant lui pour qu'il se décide....! J'ai aimé tous les films de Jarmusch. Quand je vois son nom à l'affiche, ce qui n'est pas souvent, j'y vais sans hésitation.
Vous n'avez pas des noms d'auteurs ou de réalisateurs que vous chérissez, auxquels vous vous fiez aussi?

plumee
Confirmé
Messages : 6824
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Au cinéma, hier soir

Message par plumee » 08 févr. 2017, 08:00

Il faut, pour ça, avoir une certaine culture cinéphile, ce qui n'est pas mon cas.
Sans doute parce que j'ai toujours vécu à la campagne et accordé ma priorité à d'autres intérêts.
Ceci dit, je ne crache pas sur un film de qualité rencontré au hasard d'une programmation.
Je me souviens d'un film de Jeanne Campion dont j'ai oublié le titre (histoire d'une autiste devenue écrivaine),
La jeune fille à la perle… et sûrement bien d'autres qui ne me viennent pas à l'esprit.
J'aimais bien Ken Loach mais, comme Claude, je ne peux - et ne veut - plus être placée en face de la souffrance humaine, fut-elle fictive.
Donc, même lui, exit, si au bout d'un petit moment, je sens de la tension.

Marie_May
Administrateur
Messages : 9242
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Au cinéma, hier soir

Message par Marie_May » 08 févr. 2017, 19:30

Ton film sur l'autiste qui devient écrivain c'est "An Angel at my table" (Un ange à ma table). C'est l'histoire personnelle de Janet Frame. Le bouquin est superbe aussi.
Si je vous recommande ce film, c'est justement parce qu'il n'y est pas question de "souffrance" humaine.
Même si personnellement je ne suis pas du tout au-dessus de tout ça et je vois les films de Ken Loach même quand ils sont durs et même quand ils disent des choses que je sais parfaitement bien. C'est toujours utile d'être ramené devant les difficultés des autres qu'on préférerait oublier un peu. Et puis ça soutient un cinéaste qui fait ce qu'il peut pour parler de choses importantes. Cela dit, je ne suis pas masochiste, la souffrance n'est pas une donnée indispensable pour un bon film. Je ne sais d'ailleurs pas pourquoi il faut utiliser ce mot, les films de Mike Leigh s'attachent à des problèmes sociologiques d'un autre ordre que ceux de Ken Loach.
Maintenant si tu veux aussi éviter les films où il est question de problèmes, je comprends que tu restes chez toi... :lol:

singe
Confirmé
Messages : 2589
Enregistré le : 04 nov. 2013, 14:57
Localisation : VAR et HAUTES ALPES

Re: Au cinéma, hier soir

Message par singe » 11 févr. 2017, 11:15

J'ai vu à Borde aux en janvier un beau film sur les rapports compliqués adultes adolescents,; film tout en finesse très bien joué , d'un auteur américain dont je n'arrive pas à me souvenir du nom :
"Manchester by The Sea" - nom d'une petite ville du nord est des Us

Ca part comme un Melo, mais c'est vraiment très bien fait !

Claude
Administrateur
Messages : 12948
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Au cinéma, hier soir

Message par Claude » 11 févr. 2017, 12:25

Il s'agit de Kenneth Lonergan (2016).

Plus : http://www.telerama.fr/cinema/films/man ... 506700.php

Répondre