Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

l'actualité, les projets, les envies, bref tout ce dont vous avez envie de parler !
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum s'efforceront de supprimer ou éditer tous les messages à caractère répréhensible aussi rapidement que possible. Toutefois, il leur est impossible de passer en revue tous les messages. Vous admettrez donc que tous les messages postés sur ce forum expriment la vue et opinion de leurs auteurs respectifs, et non celles des modérateurs ou des administrateurs (excepté des messages postés par eux-mêmes) et par conséquent qu'ils ne peuvent pas être tenus pour responsables des discussions.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Messagepar Claude » 11 Mars 2017, 10:23

J'ai trop le nez sur le sujet que j'aborde, et madame me tourne autour. Il y a un hérisson dans le sac à pain ! J'étais en train d'écrire mais pa fini …… quand vous avez saisi l'écouteur pour entendre ce que je bavassais. Donc j'écris trop vite… et entre//.coupé …

Désolé (tout rouge,   :oops: ). pour Claire :oops: et Patricia :P que j'ai confondu l'une en l'autre, j'avais lu l'une et l'autre plus tôt dans mes lectures zigzagantes. Je me file deux paires de claques à grands coups de pieds qq part. Heu ! non, une seule claquounette suffira.   :oops:
Claude
Administrateur
 
Message(s) : 12720
Inscrit le : 01 Août 2013, 20:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Messagepar Patricia » 11 Mars 2017, 17:21

Ouh là là, te ronge pas le sang, je te fais une bise sur une joue. Si Claire veut bien t'en faire une sur l'autre joue, te voilà tout à fait pardonner.
Patricia
Confirmé
 
Message(s) : 2728
Inscrit le : 01 Août 2013, 20:30
Localisation : Finistère nord

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Messagepar Claire » 12 Mars 2017, 08:22

Qu'est-ce qui se passe ? Qu'est-ce que c'est ?

L'histoire des religions m'intéressent.Surtout de quelles façons elles ont été inventées, enfin leurs dieux et que plus de 2000 ans après on peut encore croire à de telles histoires à dormir debout. Ce sont des contes pour enfants avec destins tragiques. Ça me dépasse.

J'ai lu le voyage de Théo de Catherine Clément, très intéressant mais à l'arrivée je n'ai rien retenu tellement c'est touffu. En fait c'est à l'image des religions tout mélanger, touiller et ressortir ce qui intéresse chacun.

On m'a offert le Dictionnaire amoureux des dieux du même auteur, mais là aussi j'ai du mal. Il décore très bien ma table de chevet !
Claire
Confirmé
 
Message(s) : 3200
Inscrit le : 02 Août 2013, 08:40
Localisation : Sarthe Est limite Perche Zone 8

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Messagepar Claude » 12 Mars 2017, 08:53

Chez moi qui ai subi une catéchèse il y a une soixantaine d'années,
c'est devenu un parcours intéressant de découvrir —ah ! le goût de la découverte et des voyages :lol: —
des pans entiers que je ne connaissais pas des coulisses du phénomène religieux.

On peut aller admirer de près les chutes du Niagara ou escalader le mont Fuji
mais l'arrière-cuisine du divin est plus facile à parcourir chez soi
avec quelques livres d'histoire et parfois qq documentaires.

Je pourrais dire que j'aime à ouvrir les yeux sur des choses qu'on m'aurait "cachées"
mais la volonté de cacher n'est pas première. Ceux qui y croient privilégient certaines perspectives.
Et puis "avoir la foi" signifie qu'on se passe des armes de la logique, qu'on se livre à des sentiments allant de l'amour à la peur.
(Peut-être un jour, l'humanité admettra qu'il s'agissait d'une forme de violence faite aux enfants que de les formater selon les idéologies de leurs parents… Rire)
Perso, j'ai surtout connu la peur devant cette entité ultra puissante, sachant tout, voyant tout, peu soucieux de ton intimité :D
Le dieu auquel on voulait que j'accède était un un dieu effrayant pour l'enfant que j'étais. "Il est partout, il voit tout."
Il semblerait que la façon de le présenter à évoluer dans certains milieux
et qu'on soit passé d'un dieu jaloux à un dieu d'amour. Hum ! Wouais !?



Pour les livres qui "décorent" la table de chevet, je connais bien. Et dire que j'avais pensé la retraite comme le moment où je pourrais lire tout ce que je voulais.

Hélas je veux moins. Mais surtout je peux moins.
Alors que je pouvais lire sans m'arrêter, faut que je fasse des pauses. Qu'entre chapitres, je repose mes yeux …  ;)
Claude
Administrateur
 
Message(s) : 12720
Inscrit le : 01 Août 2013, 20:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Messagepar Claire » 12 Mars 2017, 09:28

Tu peux aussi écouter des livres enregistrés. Perso je suis plus visuel qu'auditif et je décroche. Remarque il m'arrive de lire 1 ou 2 pages sans avoir rien compris car mon esprit vagabonde. Pas bon pour la critique du livre ça !
Claire
Confirmé
 
Message(s) : 3200
Inscrit le : 02 Août 2013, 08:40
Localisation : Sarthe Est limite Perche Zone 8

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Messagepar Claude » 12 Mars 2017, 11:15

Tout pareil ……. ;) ;) ;) D'ailleurs quand l'esprit vagabonde mais que les yeux :geek: semblent faire leur job, je me demande s'il faut encore parler de lecture !?? Il y a peut-être un mot pour dire cela mais lequel ??? ;) Du coup, j'essaie de me discipliner. Je m'arrête et me dit " Mais qu'est-ce que je viens de lire ? Faisons le point ! "

Quand j'y arrive, je me dis " C'est dommage de ne pas y avoir pensé avant, ces étapes en fin de chapitre avec le 'on fait le point' "



Pour l'écoute ac-ti-ve, dans mon cas —des oreilles moins affûtées m'habituent à me retirer assez vite des trucs sonores et à plonger en moi-même— les chansons, les discussions de proches, les paroles des débats ont une méchante tendance à devenir un fond sonore !    :D :D :D

(Smiley avec un cerveau qui ronfle… devant un solo de trompettes). :(
Claude
Administrateur
 
Message(s) : 12720
Inscrit le : 01 Août 2013, 20:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Messagepar Muscardine » 12 Mars 2017, 11:20

Claire a écrit:...
J'ai lu le voyage de Théo de Catherine Clément, très intéressant mais à l'arrivée je n'ai rien retenu tellement c'est touffu. En fait c'est à l'image des religions tout mélanger, touiller et ressortir ce qui intéresse chacun....

Etant assez inculte au sujet des religions, j'avais bien aimé aussi le Voyage de Théo, mais comme toi à l'arrivée ... bon pas grave.
L'important c'est d'ouvrir mes yeux, écouter ce qui se passe ou se dit et ... écouter si ça me parle vraiment. Je préfère découvrir et développer dans des domaines ou j'ai au moins l'impression de comprendre un peu quelque chose et dans lesquels ça me fait vibrer.

"Alors que je pouvais lire sans m'arrêter, faut que je fasse des pauses. Et en plus que je repose mes yeux … ;)"
Hé oui ... la vie est mal faite, quand on voudrait on peut pas et quand on pourrait ... on peut plus ! :roll:
Muscardine
Confirmé
 
Message(s) : 1120
Inscrit le : 02 Sep 2013, 14:09
Localisation : Ariège

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Messagepar Marie_May » 15 Mars 2017, 23:58

Je vous lis les uns après les autres après mon séjour à Paris : Marc nous dit de lire Mordillat, le chantre du salariat et Claude nous parle religions. A priori ça semble pas très compatible et pourtant... Gérard Mordillat que j'adore écrit aussi sur la religion avec son compaire Jérôme Prieur (nom prédestiné...) il a commis un "Jésus contre Jésus" suivi d'un "Jésus selon Mahomet" qui sont fort intéressants. J'avais vu la série qu'ils ont préparé pour Arte (Jésus et l'Islam) qui m'avait appris entre autre chose que le nom de Jésus apparaît bien plus souvent dans le Coran que celui de Mahomet.
Marie_May
Administrateur
 
Message(s) : 9053
Inscrit le : 01 Août 2013, 22:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Messagepar Claude » 16 Mars 2017, 20:47

(je me permets d'ajouter) …… et qu'à la fin du monde ……
ne pas mésestimer ce thème fondateur  qui appartient à tous les monothéismes,
c'est le fameux Jour du Jugement Dernier que tous les catéchumènes se doivent de connaître … et de craindre.
… le Juge qui descendrait sur Terre serait Jésus-Christ     (c'est tel quel dans le Coran).
;)
Claude
Administrateur
 
Message(s) : 12720
Inscrit le : 01 Août 2013, 20:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Messagepar Chichinette 11 » 16 Mars 2017, 20:57

Même pas peur ! [ img ]
Chichinette 11
Modérateur
 
Message(s) : 10521
Inscrit le : 01 Août 2013, 21:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Messagepar Marie_May » 17 Mars 2017, 23:21

:lol: moi non plus...

Mais ce que Claude dit a trait à un Coran dont on ignore généralement ce qu'il contient (y compris ceux qui s'y réfèrent).
Marie_May
Administrateur
 
Message(s) : 9053
Inscrit le : 01 Août 2013, 22:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Messagepar Claude » 18 Mars 2017, 10:35

Il y a une ignorance commune partagée par les fidèles … de l'histoire de leur religion propre et de toutes ces religions. Les croyants connaissent un dogme partiellement. Ce dogme n'étant qu'une version plus ou moins fidèle de quelque chose à laquelle il est sans doute difficile de se référer car les textes sont touffus, non dépourvus de contradiction interne.
Certains imaginent naïvement que dieu a participé à la rédaction des textes sacrés mais en prenant une peu de recul, l'on a bien le droit de se demander comment un être suprême, omniscient et omnipotent aurait distribué des "modes d'emploi", des directives différents au lieu d'un seul mode d'emploi ! Tant qu'à faire, il aurait pu mettre d'accord tous les croyants de la planète sans les pousser à se créer le chignon. À moins d'imaginer qu'il se plaît à observer des combats de catch…. :lol:
Les imperfections de ces crédos, les imprécisions ou les contradictions de textes sacrés donnent à penser que ces choses sont contingentes, c'est-à-dire mises au point par des êtres humains, dans un lieu et une époque donnés.

Dans ces textes de référence, y a des manques. Par exemple, Jésus-Christ, si l'on admet comme véridiques ce que disent les 4 Évangiles, n'avait jamais imaginé la nécessité de construire une Église autour de ses apports. Tout ce qui concerne les Églises (gaffe ! en France quand on en parle, c'est au singulier, mais c'est oublier les chrétiens orthodoxes, c'est oublier que la famille chrétienne est diversifiée au fil des millénaires, et c'est sans oublier le monde des Protestants…) a été élaboré ultérieurement et sous l'effet de contingences politiques (exemples : l'empereur Constantin rendant le christianisme obligatoire ; le roi Henri VIII créant l'Église anglicane pour faire pièce au Pape).

Pour les gens du début du premier millénaire, la fin du monde était proche et il fallait s'y préparer. Ce sentiment d'imminence semble aussi animer les fous islamistes actuels comme il a animé telle ou telle secte christique au fil du temps. Pour eux, le Jour du Jugement Dernier est proche : et il convient d'être prêt à passer le "grand oral" pour aller au paradis, pour réussir l'examen, il convient de se montrer le plus servile vis-à-vis d'un dieu qu'il apprécie comme un monstre tout-puissant. L'on retrouve là le rapport entre une Super Autorité et ses sujets. Un rapport quasi féodal. Dans les Évangiles, il était question du "Royaume" de dieu et Jésus-Christ était le "Seigneur" (parfois amoindri en "berger" pour nous qui serions les "agneaux"). Toutes ces religions accordent à la prière une grande place (l'on prie celui qui est placé au-dessus de l'échelle sociale, et forcément, l'on se soumet à ses décisions).

Je sais bien qu'à l'heure présente, l'on. aime bien considérer les différences (actuelles) entre les branches religieuses mais l'on a le droit aussi de vouloir les considérer ces monothéismes sous l'angle des similitudes et des racines communes.   :P Question de perspective, d'angle de vue.

Bon, mon chat a faim, et me mordille le mollet.
Claude
Administrateur
 
Message(s) : 12720
Inscrit le : 01 Août 2013, 20:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Messagepar Claude » 18 Mars 2017, 13:22

Je laisse tomber le roman d'Oscar Caplan après en avoir lu le premier tiers
car ça part dans tous les sens, et quand ça tombe dans le cabalistique, ça m'ennuie.
Dommage parce que début m'avait excité.

;)
Claude
Administrateur
 
Message(s) : 12720
Inscrit le : 01 Août 2013, 20:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Messagepar Claude » 28 Mars 2017, 07:41

Caryl FEREY.

C'est ma découverte du moment. Je lis assez vite (pour moi) son roman Mapuche, Ed Gallimard, série noire.
Une enquête se déroulant en Argentine dans le monde des disparus argentins victimes des milices militaires du Processus de liquidation des opposants et de leur famille organisé par la dictature des années 70. C'est bien mis en musique. Une réussite.

J'avais découvert cet auteur avec Zulu, un polar se déroulant en Afrique du Sud.


Mise à Jour :
En lisant Zulu, j'avais l'impression que l'auteur était Sud-Africain. Maintenant, avec Mapuche, je peux penser avoir affaire à un auteur argentin.
:!:
Claude
Administrateur
 
Message(s) : 12720
Inscrit le : 01 Août 2013, 20:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Messagepar Claire » 28 Mars 2017, 08:40

En ce moment certains livres me tombent des mains, le dernier "Au paradis des manuscrits refusés" d'Irving Finkel. Je n'accroche pas du tout et pourtant il est défini comme avoir "des personnages hauts en couleur et situations cocasses, le tout dans un irrésistible humour british". Je n'ai rien trouvé de tout ça.
C'est l'histoire d'une bibliothèque conservant les manuscrits refusés.
Claire
Confirmé
 
Message(s) : 3200
Inscrit le : 02 Août 2013, 08:40
Localisation : Sarthe Est limite Perche Zone 8

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Messagepar Claude » 28 Mars 2017, 10:22

Claire.

…… et donc, toi aussi, tu refuses ce livre !  C'est logique de la maison " Chez Plus Logique Tu Meurs".    :lol: :mrgreen:

C'était le projet de l'écrivain.
Que tu le refuses, toi aussi.

Il sera content.
Envoie-lui un mot pour l'informer qu'il a atteint son but.

+
Smiley : bonheur extatique.
Claude
Administrateur
 
Message(s) : 12720
Inscrit le : 01 Août 2013, 20:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Messagepar Marie_May » 28 Mars 2017, 22:36

Moi, je relis Colette pour me détendre.
Et je relis aussi la Révolution inconnue de Voline, piske c'est le centième anniversaire de la Révolution d'Octobre.
Entre parenthèse voilà un monsieur qui sait écrire. C'est passionnant
Il raconte les événements auxquels il a participé de manière quelque peu différente de celle des bolchéviks parce qu'il est anarchiste et qu'il ne passe rien sous silence, ni les exactions, ni l'écrasement des socialistes révolutionnaires, celui de la révolte des marins de Cronstadt ou celle de Makhno en Ukraine. .
Marie_May
Administrateur
 
Message(s) : 9053
Inscrit le : 01 Août 2013, 22:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Messagepar Claude » 29 Mars 2017, 08:26

Bien vu MM.

;)

Je poursuis ma lecture de Mapuche. Il est rare que j'arrive à lire un bouquin au-delà de la moitié.
Je vais devoir ramener la dizaine de bouquins à la médiathèque. On me relance par mail.
Claude
Administrateur
 
Message(s) : 12720
Inscrit le : 01 Août 2013, 20:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Messagepar Marie_May » 29 Mars 2017, 09:12

Bon sang.... Je viens de voir le prix de ce bouquin parce que je voulais en envoyer un exemplaire à quelqu'un. 49 €... Et moi je lis une édition ancienne... mais je suis riche, ma parole!
Mon copain le lira en PDF. Je ne suis pas assez riche pour refiler un bouquin à 49 €...
Et pourtant, à bien y réfléchir, il les vaut. L'anarchisme est si mal connu, si dévoyée, calomniée, ...
Et justement en ces temps si chaotiques, il serait bon que l'on se souvienne du message de nos pères. Prenez votre sort entre vos mains, n'attendez rien d'un pouvoir en place, d'un état, des politiques... Organisons-nous nous-mêmes à travers les structures en place ou à travers de nouvelles structures... Nuits debout était une ébauche de ça. Qu'est-ce qu'on attend?
Marie_May
Administrateur
 
Message(s) : 9053
Inscrit le : 01 Août 2013, 22:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Messagepar Chichinette 11 » 30 Mars 2017, 19:03

Vous avez tous l'air de lire des choses intelligentes, politiques et sérieuses alors je suis retombée en enfance :mrgreen:

L'autre jour exceptionnellement nous sommes allés faire 3 courses vite fait chez Jéhan Kasino mais bon, même si on n'a besoin de seulement 3 bricoles, on visite. J'y ai donc trouvé avec émerveillement un rayon livres pour la jeunesse qui me changeait de ce que j'ai 'habitude de voir en grandes surfaces.
Il y a un mois j'ai découvert avec un plaisir infini que 'Tite Puce adorait bouquiner [ img ]
Donc, j'ai regardé un peu dans ce rayon et je lui ai acheté ceci
http://www.rageot.fr/livres/comment-devenir-superdetective-avec-un-copain-collant-des-croquettes-pour-chat-et-un-peu-dimaginat/
chez un éditeur que je ne connaissais pas.

Du coup, histoire de me faire une opinion j'ai lu ce livre et je l'ai trouvé rigolo et inventif. Il va falloir que j'explore un peu leur site et surtout que je vois où trouver leurs bouquins passque dans la grande surface pré-citée ils ne peuvent pas les avoir tous, forcément.
Chichinette 11
Modérateur
 
Message(s) : 10521
Inscrit le : 01 Août 2013, 21:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Messagepar Claude » 30 Mars 2017, 20:04

Chichi, ici, on a tendance à ne pas parler de toutes ses lectures.

Dans les rayons livres des grandes surfaces que j'ai connues, le choix est limité et pas très créatif. C'est "mainstream". Ça reste limité à ce qui domine les "émissions télé".

Quand on a la possibilité d'ouvrir la porte d'une librairie qui offre un choix important, cela vaut mieux. Et je crois qu'il faut y passer du temps. Personnellement, pour les enfants, je n'achète pas de livres, d'albums qui ne me plaisent pas.


;)
Claude
Administrateur
 
Message(s) : 12720
Inscrit le : 01 Août 2013, 20:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Messagepar Marie_May » 30 Mars 2017, 20:42

Tout pareil. Si je dois acheter un bouquin pour enfant, il a intérêt à m'intéresser, moi, ou à me faire rire ou pleurer. Sinon je laisse. Et oui, ça prend du temps. Et oui il y a dix fois plus de (bon) choix dans les librairies. Encore faut-il qu'il y en ait une dans ton coin. Il fallait que je fasse 50 bornes autrefois, maintenant 20 km seulement.
Mais ça m'arrive d'acheter un bouquin en supertruc, parce qu'on tombe dessus et qu'on avait justement décidé de le lire.
Cela dit, non, je ne lis pas que des livres super sérieux, c'est juste que... bref. Mais intelligent, oui. Et la littérature pour enfants doit aussi être intelligente. Ce qui ne veut pas dire qu'elle soit chi...ante.
Au fait elle a quel âge cette petite pucette dont tu nous parles sitant...?
Marie_May
Administrateur
 
Message(s) : 9053
Inscrit le : 01 Août 2013, 22:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Messagepar Claude » 30 Mars 2017, 21:22

Vu l'âge de mes petits-enfants, Il s'agit encore d'histoires qu'on leur lit.
Or je suis incapable de lire une histoire qui ne me plaisent pas. Quand on n'aime pas l'histoire ou que le style nous déplaît, les enfants le sentent. Ça passe mal.
Claude
Administrateur
 
Message(s) : 12720
Inscrit le : 01 Août 2013, 20:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Messagepar Chichinette 11 » 30 Mars 2017, 22:15

'Tite Puce va avoir 10 ans.

La seule (petite) librairie dont je sois sûre de l'existence est à Port la Nouvelle (45 bornes minimum) et on y va une fois tous les 36 du mois, sans compter que ce n'est pas forcément pendant les heures d'ouverture.

Souvent j'achète sur internet mais à condition d'avoir une idée de ce que j'achète. En général, si un auteur m'a plu, il y a des chances pour que j'aime ses autres bouquins.
Chichinette 11
Modérateur
 
Message(s) : 10521
Inscrit le : 01 Août 2013, 21:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Messagepar Chichinette 11 » 30 Mars 2017, 22:23

A part ça, avant j'avais lu "Le secret de la manufacture de chaussettes inusables" de Annie Barrows.
Eté 1938. Layla Beck, jeune citadine fortunée, refuse le riche parti que son père lui a choisi et se voit contrainte, pour la première fois de sa vie, de travailler. Recrutée au sein d'une agence gouvernementale, elle se rend à Macedonia pour y écrire un livre de commande sur cette petite ville. L'été s'annonce mortellement ennuyeux. Mais elle va tomber sous le charme des excentriques désargentés chez lle prend pension. Dans la famille Romeyn, il y a... La fille, Willa, douze ans, qui a décidé de tourner le dos à l'enfance... La tante, Jottie, qui ne peut oublier la tragédie qui a coûté la vie à celui qu'elle aimait... Et le père, le troublant Félix, dont les activités semblent peu orthodoxes. Autrefois propriétaire de la manufacture, cette famille a une histoire intimement liée à celle de la ville. De soupçons en révélations, Layla va changer à jamais l'existence des membres de cette communauté, et mettre au jour vérités enfouies et blessures mal cicatrisées.
Elle avait écrit avec sa tante "Le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates" que j'avais adoré.
Ce livre-ci m'a bizarrement fait penser à "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" alors que ça n'a rien à voir. Sans doute parce que l'histoire se passe aussi dans une petite ville de l'Amérique d'avant guerre.
Chichinette 11
Modérateur
 
Message(s) : 10521
Inscrit le : 01 Août 2013, 21:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

PrécédentSuivant

Retour vers des petits riens et des grands touts...

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)