potager: maladies et prédateurs

vermi-compost, engrais verts, basse-cour, pedo-faune, purins de plantes, biodynamie, permaculture, horticulture, arboriculture, maraîchage...
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum supprimeront tout contenu de caractère illégal dès qu'il aura été porté à leur connaissance. Pour que les échanges soient fructueux et que l'ambiance reste conviviale, ils veilleront à ce que la liberté d'expression s'accorde avec le respect des personnes. Les opinions exprimées sont celles des auteurs respectifs, les modérateurs et administrateurs n'en seront pas tenus pour responsables (exceptés concernant les messages postés par eux-mêmes).
plumee
Confirmé
Messages : 6845
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par plumee » 26 juil. 2016, 11:06

j'ai perdu 18 pieds de tomates sur 32 plantés, les pdt, qui avaient bien poussé ont subitement eu ce que j'appelle un mildiou foudroyant :
Ne serait-ce pas plutôt la fusariose? Qui commence par du marron sur les tiges, puis le reste et hop! Tout meurt.
les carottes sont médiocres, semées dans du BRF,
Si c'est du BRF de l'année ou même de deux ans, m'est-avis que c'est normal: encore trop de carbone.
Surtout si tu n'as pas cultivé là de légumineuses.
Enfin……je suppute.
Ceci dit, comme je disais dans mon Jardingo à MMay qui se plaignait d'un semis de panais nul: les ombellifères ont un délai de péremption très court
(1an le panais, 2 ou 3 carottes, oignons et autres copains) et donc si les graines sont en plus un peu vieilles, ça se comprend.
En plus, j'ai complètement raté un des mes semis de carottes mais je sais pourquoi: après les avoir bien tenues humides au début,
quand elles germaient sous terre, je les ai un peu oubliées en période sèche. Je crois qu'elles ne me l'ont pas pardonné.

Marc
Modérateur
Messages : 935
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par Marc » 26 juil. 2016, 18:50

Chichinette 11 a écrit :
l'ortie entre les pieds a sauvé les 14 pieds
Tu veux dire que tu as des pieds d'Orties qui poussent entre les plants ?
Brigitte a écrit :Il me semble Chichinette que Marc avait dit qu'il ne mettait pas de l'ortie dans le trou de plantation de pieds de tomates mais entre chaque rang...est bien cela Marc ?
plumee a écrit :
j'ai perdu 18 pieds de tomates sur 32 plantés, les pdt, qui avaient bien poussé ont subitement eu ce que j'appelle un mildiou foudroyant :


Ne serait-ce pas plutôt la fusariose? Qui commence par du marron sur les tiges, puis le reste et hop! Tout meurt.

les carottes sont médiocres, semées dans du BRF,


Si c'est du BRF de l'année ou même de deux ans, m'est-avis que c'est normal: encore trop de carbone.
Surtout si tu n'as pas cultivé là de légumineuses.
Enfin……je suppute.
Ceci dit, comme je disais dans mon Jardingo à MMay qui se plaignait d'un semis de panais nul: les ombellifères ont un délai de péremption très court
(1an le panais, 2 ou 3 carottes, oignons et autres copains) et donc si les graines sont en plus un peu vieilles, ça se comprend.
En plus, j'ai complètement raté un des mes semis de carottes mais je sais pourquoi: après les avoir bien tenues humides au début,
quand elles germaient sous terre, je les ai un peu oubliées en période sèche. Je crois qu'elles ne me l'ont pas pardonné.


Pour Brigitte et Chichinette...
Oui c'est bien ça. J'enfouis entre les pieds la valeur de deux bonnes poignées d'orties broyées, c'est le meilleur moyen pour lutter contre le mildiou ou toute maladie fongique.

Tu as probablement raison Plumee, il s'agit peut-être de fusariose, même si j'ai un doute parce que selon le degré de manifestation, ce n'est pas toujours évident à "diagnostiquer", tiges et feuillages ne sont pas touchés au même moment et de la même manière.
concernant le BRF, c'est très possible également que l'activité de digestion du mycélium ne soit pas terminée. Encore que les panais et betteraves rouges soient bien partis et promettent.
J'ai placé ce BRF en automne dernier (45 litres au m2 dont la moitié enfouis, pour l'essentiel du chêne, ce qui demande peut-être plus de temps pour la transformation), il datait du printemps d'avant, l'activité du mycélium était bien engagée. Dans tous les cas, je verrai cela la saison prochaine.

Cependant, nous avons été envahis (même sur les routes et chemins !!!) par des éclosions de petites limaces, venant des champs, particulièrement de colza mais aussi de blés. Conséquence logique des monocultures.

Marie_May
Administrateur
Messages : 9252
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par Marie_May » 28 juil. 2016, 14:38

Quel dommage, Marc! Je compatis d'autant que chez nous, ce sont les pommes de terre qui ont l'air d'être touchées par jenesaispasquoi. Les feuilles fannées d'un coup. On vient de les sortir, il y en a beaucoup et de très très belles. Mais beaucoup sont tachées. Les rats commençaient aussi à se servir. Il reste encore les rouges et les pommes de terre Serpo Mira qui mûrissent tard et sont très résistantes à ... tout.
On va manger les charlotte, ratte, amandine et autres vitellote cet été, le plus vite possible en enlevant les parties tachées. Il reste encore en terre les rouges et les Sarpo Mira. Mais pas assez pour passer l'hiver.

http://img15.hostingpics.net/pics/811797DSCN0063.jpg

Nine
Confirmé
Messages : 218
Enregistré le : 19 sept. 2013, 17:30
Localisation : Ille et Vilaine

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par Nine » 28 juil. 2016, 15:30

Ce n'est pas plutôt Sarpo Mira Marie-May?

plumee
Confirmé
Messages : 6845
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par plumee » 28 juil. 2016, 18:17

Quel dommage, Marc! Je compatis d'autant que chez nous, ce sont les pommes de terre qui ont l'air d'être touchées par jenesaispasquoi. Les feuilles fannées d'un coup.
Ayé! Chez nous, ça commence: feuilles des pterre touchées marronnement (je pense qu'on ne va pas tarder à les arracher),
et mildiou sur les basse feuilles des tomates.
Et aussi, oïdium sur deux pieds de concombres inconnus donnés par un copain.
Par contre, mon concombre citron est intact. Pour l'instant. :mrgreen:

En fait, c'est curieux, on dirait une fin de saison de concombre (oïdium), alors qu'ils viennent à peine de commencer……
Décidément, cette année, tout irait vite?

Marc
Modérateur
Messages : 935
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par Marc » 28 juil. 2016, 18:37

Marie_May a écrit :Quel dommage, Marc! Je compatis d'autant que chez nous, ce sont les pommes de terre qui ont l'air d'être touchées par jenesaispasquoi. Les feuilles fannées d'un coup. On vient de les sortir, il y en a beaucoup et de très très belles. Mais beaucoup sont tachées. Les rats commençaient aussi à se servir. Il reste encore les rouges et les pommes de terre Serpo Mira qui mûrissent tard et sont très résistantes à ... tout.
On va manger les charlotte, ratte, amandine et autres vitellote cet été, le plus vite possible en enlevant les parties tachées. Il reste encore en terre les rouges et les Sarpo Mira. Mais pas assez pour passer l'hiver.

http://img15.hostingpics.net/pics/811797DSCN0063.jpg
Pour les pommes de terre, je commence à en manger depuis un moment, pour ne pas tout perdre je les épluche, les coupe en gros dés et les congèle pour les soupes ou purées.....

Marie_May
Administrateur
Messages : 9252
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par Marie_May » 29 juil. 2016, 00:08

Ça se congèle, les pommes de terre?

Sarpo Mira, tu as raison, Nine...

Marc
Modérateur
Messages : 935
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par Marc » 29 juil. 2016, 11:28

Marie_May a écrit :Ça se congèle, les pommes de terre?

Sarpo Mira, tu as raison, Nine...
Je confirme. je fais souvent un épluchage de pdt, carottes, poireaux, panais (parfois mélangés en petites quantités) que je conditionne en petit pochons et hop au congélateur ! j'appelle ça des soupe de fainéant ! Une casserolée d'eau et quelques légumes....tout est prêt !

Marie_May
Administrateur
Messages : 9252
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par Marie_May » 29 juil. 2016, 11:44

Pas bête, pour ne pas jeter les patates ou les légumes moches...

Mes graines de panais achetées sont censées être encore bonnes, mais ... rien ... pas la queue d'un... Pourtant la firme est en principe de toute confiance... L'année prochaine je crois que je ferai appel à don.

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 10826
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par Chichinette 11 » 29 juil. 2016, 21:13

J'ai de la Ciboulette dans une jardinière et depuis une petite quinzaine, des tas de minuscules pucerons noirs squattent en priorité la base des tiges. J'avais du savon noir dilué dans le pulvé et j'ai pschitttté les pucerons à plusieurs reprises. Sur le moment ça leur pique les yeux et ils tombent sur la terre mais au bout de quelques jours ils reviennent.

Quoi que c'est que je pourrais bien faire pour les virer définitivement ?

PS : ça m'est déjà arrivé plusieurs fois dans les mêmes conditions quand j'étais en Essonne et je n'avais pas trouvé de solution.

Marie_May
Administrateur
Messages : 9252
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par Marie_May » 29 juil. 2016, 23:07

Tu pourrais essayer de repiquer ton pied de ciboulette directement en terre.

Ou les faire glisser entre tes doigts en les escrabouillant, si tu n'es pas dégoutée. Après tout c'est ce que faisait la mère de Colette sur ses rosiers...

Est-ce que tu as amené ta plante avec toi d'Essonne?

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 10826
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par Chichinette 11 » 29 juil. 2016, 23:49

Tu pourrais essayer de repiquer ton pied de ciboulette directement en terre.
Hem, ça sent la mort assurée :?
Ou les faire glisser entre tes doigts en les escrabouillant, si tu n'es pas dégoutée. Après tout c'est ce que faisait la mère de Colette sur ses rosiers...
Beurk ! La mère de Colette elle pouvait bien faire ce qu'elle voulait. De toute façon, je ne l'ai pas connue http://i.les-forums.com/ic/ic27.gif
Est-ce que tu as amené ta plante avec toi d'Essonne?
Oulààààà non ! Ça fait partie des plantes que je dois racheter tous les ans si je veux en avoir pendant quelques mois :oops:

Marie_May
Administrateur
Messages : 9252
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par Marie_May » 30 juil. 2016, 15:50

Est-ce que tu ne pourrais pas te faire un petit coin abrité, genre serre mais qui n'en soit pas, vu que chez toi il fait très chaud. Juste un petit coin à l'abri du vent où tu mettrais une bonne couche de bon terreau, où tu pourrais mettre ce que tu veux avoir sous la main - genre herbes aromatiques - mais qui ne serait pas des pots... parce que les plantes en pot, ce n'est pas le Pérou. D'abord les plantes sèchent plus vite. Et puis, la ciboulette aime avoir les pieds à l'aise, comme les autres. Ça coufine dans un pot, la preuve ce sont toutes ces racines qui tapissent les bords des pots dès le mois de juin. Du coup les plantes sont moins costaudes et se ramassent tous les pucerons et autre cochoncetés qui passent. Je sais que ça te bassine de devoir te coltiner des sacs de terreau. Mais tout de même, une fois pour toute, trois-quatre sacs de 70 litres dans ta wature, que tu trimballes avec un diable ou une tite brouette. Et le tour est joué. Et si tu le fais deux fois, tu as deux fois plus de place ou deux fois plus d'épaisseur de terre... Moi je dis ça, je ne dis rien, n'est-ce pas...

plumee
Confirmé
Messages : 6845
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par plumee » 30 juil. 2016, 16:41

Ciboulette en souffrance: je suggère que tu la transplantes pot ou terre mais surtout qu'elle soit à mi-ombre et brumisée tous lesjours.

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 10826
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par Chichinette 11 » 30 juil. 2016, 21:37

Voui, pas bête, faudrait que je me fasse un p'tit coin à l'ombre de l'Amandier de façon à l'avoir sous la main ac' des arrosages suivis.
parce que les plantes en pot, ce n'est pas le Pérou
C'est pour ça que j'avais utilisé une jardinière avec du substrat tout neuf et dont le volume est très largement supérieur à celui d'un pot.
Je sais que ça te bassine de devoir te coltiner des sacs de terreau. Mais tout de même, une fois pour toute, trois-quatre sacs de 70 litres dans ta wature, que tu trimballes avec un diable ou une tite brouette. Et le tour est joué.
Heuuuu, j'en ai déjà acheté au moins 6 grands sacs depuis le début de l'année. Quand c'est Chichinet qui les charge et les décharge de la ouature, ça ne me gène pas http://img11.hostingpics.net/pics/45721180xn.gif

Claude
Administrateur
Messages : 12963
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par Claude » 31 juil. 2016, 05:17

Quand on fait tomber des pucerons autour d'un pied, il peut être judicieux de poser préalablement un morceau de carton fendu pour faire coulisser le collet. Les bestioles tombent ainsi sur le carton, via la poubelle. Un billet simple pour Ailleurs.

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 10826
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par Chichinette 11 » 31 juil. 2016, 09:14

Ces pucerons-là s'amusent à former un manchon à la base des brins alors pas moyen de glisser quoi que ce soit. Quand j'ai pulvérisé le savon noir ils sont juste dégringolés d'un cran.

En parlant de pulvériser
mais surtout qu'elle soit à mi-ombre et brumisée tous lesjours.
Tu le fais, toi ? Si vraiment c'est ça, je peux laisser tomber tout de suite :lol:

plumee
Confirmé
Messages : 6845
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par plumee » 31 juil. 2016, 10:16

En parlant de pulvériser

mais surtout qu'elle soit à mi-ombre et brumisée tous lesjours.

Tu le fais, toi ? Si vraiment c'est ça, je peux laisser tomber tout de suite :lol:

Brumisée tous les jours, t'être que j'eggezagère……
Si je le ferais? Euh…………… :oops: :lol:
Mais déjà si tu mets ta ciboulette à l'ombre, je pense qu'elle va se refaire une santé.
Après, tu testes.
Essaie d'en mettre aussi à l'ombre des tomates.

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 10826
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par Chichinette 11 » 31 juil. 2016, 12:02

A l'ombre, la jardinière contenant la Ciboulette y a toujours été.

Quant à en mettre à l'ombre des Tomates, heuuu, comment dire, encore faudrait-il que mes Tomatiers aient assez de feuilles pour faire de l'ombre et comme elles sont en plein cagnard à mon avis, la Ciboulette ferait encore plus la tronche :?

Marie_May
Administrateur
Messages : 9252
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par Marie_May » 31 juil. 2016, 15:34

Jardinière ou pot, pour moi c'est du pareil au même. Yapadplasladdans... qu'elles disent, les plantes. Quand ce sont des géraniums qui comme chacun sait sont des pélargoniums, c'est déjà pas grand. En un an, les racines remplissent toute la place. Mais on peut compenser en leur donnant un peu de produit nourrissant. Mais quand il s'agit de trucs qui se mangent, je suis bien sûr que personne ne le fait sur notre forum (je parle de cochonceté chimique, pas de jus de vers ou autre purin). Et les plantounes ont vite fait de digérer tout ce que ce peu de terre contient de nutritif.
Bon d'accord, chez moi les jardinières font dans les 20 cm de haut, je les accroche à mes balustrades. Je ne parle donc pas de grand bac en ciment ou autre matière. Mais tout de même, la pleine terre, c'est quand même mieux.

Marc
Modérateur
Messages : 935
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par Marc » 31 juil. 2016, 15:41

J'ai une touffe de ciboulette, en pleine terre, qui se reproduit depuis des années (les graines) auprès d'un pied de sauge officinale, je l'arrose assez rarement, je n'y ai jamais vu de maladies ou prédateurs...

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 10826
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par Chichinette 11 » 31 juil. 2016, 18:04

J'ai cherché tout à l'heure un coin qui serait ombragé en quasi permanence sous l'Amandier mais c'est pas gagné de trouver une place libre qui soit accessible facilement pour la cueillette. Si je dois enjamber 2 plantes et me tordre les chevilles sur tous les galets de cette platebande ça ne sera pas glop :?
Les autres endroits prennent tous le soleil à un moment ou à un autre de la journée.

Autre chose qui m'ennuie, le sol est toute l'année jonché de feuilles d'Amandier mortes ou fraîchement tombées. Est-ce que la Ciboulette supportera de pousser dans un tapis de feuilles ?

http://i.imgur.com/0cRbTrY.jpg

Marie_May
Administrateur
Messages : 9252
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par Marie_May » 31 juil. 2016, 19:16

Il me semble que la ciboulette supporte bien et la chaleur et le manque d'eau. Elle dessèche un peu plus vite, c'est tout. La mienne pousse dans la serre où elle est très arrosée - parce que c'est l'endroit le plus proche et le plus commode. Mais juste à côté, la ciboule vietamienne qui subit le même sort est bien moins grosse et serait peut-être mieux dehors.
La ciboule de ma fille pousse dans un énorme bac en bois qui contient aussi le rosier banks de sa tonnelle. Il n'est arrosé que par la pluie et la surface est couverte de gros broyat. Sa ciboulette survit plutôt qu'autre chose. Mais tout de même, elle est toujours là d'une année à l'autre.

jac11
Confirmé
Messages : 1935
Enregistré le : 15 août 2013, 10:27
Localisation : aude minervois zone 8 3\4

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par jac11 » 31 juil. 2016, 19:27

http://img4.hostingpics.net/pics/465870 ... 191513.jpg

Ciboulette en plein cagnard du matin jusqu'a maintenant 19h un coup de flotte tous les jours, je ne le fais pas mais elle profite de la flotte des plantes autour
Sinon je refais des plants toute l'annee

http://img4.hostingpics.net/pics/667665 ... 191459.jpg

Semis de ciboulette de début juillet, que Frederic a oublié d'arroser pendant la semaine ou l'on n'était pas là et que je continue d'oublier depuis que nous sommes rentrés
Je fais des semis toute l'année ça pousse facilement mieux que le persil mais ici ça ne reste pas en place pendant des années

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 10826
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par Chichinette 11 » 31 juil. 2016, 21:13

Bon, je va réflexionner encore un peu pour lui trouver un emplacement où elle pourra peut-être se requinquer.

Répondre