Nos sols et nous

vermi-compost, engrais verts, basse-cour, pedo-faune, purins de plantes, biodynamie, permaculture, horticulture, arboriculture, maraîchage...
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum supprimeront tout contenu de caractère illégal dès qu'il aura été porté à leur connaissance. Pour que les échanges soient fructueux et que l'ambiance reste conviviale, ils veilleront à ce que la liberté d'expression s'accorde avec le respect des personnes. Les opinions exprimées sont celles des auteurs respectifs, les modérateurs et administrateurs n'en seront pas tenus pour responsables (exceptés concernant les messages postés par eux-mêmes).
plumee
Confirmé
Messages : 7070
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Nos sols et nous

Message par plumee » 27 oct. 2017, 08:03

Je vais laisser le ciel les rincer
Parce qu 'un ciel, ça peut rincer? :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Marie_May
Administrateur
Messages : 9411
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Nos sols et nous

Message par Marie_May » 28 oct. 2017, 11:13

:lol: :lol: :lol:

plumee
Confirmé
Messages : 7070
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Nos sols et nous

Message par plumee » 28 oct. 2017, 15:45

Un rinçage est annoncé pour les 4/5/6 novembre: presque rien. :cry: :cry: :cry:

Et en attendant, grand vent, une fois du nord, une fois du sud.
Avantage: font tomber les feuilles rapidos. Caïman déjà sèches. :(
Plumix les a rassemblées au souffle de la tondeuse et a fait de grands tas.

Il va falloir arroser grave avant de les répartir sur le sol…et re-arroser grave derrière.
Je commence à penser à la nappe phréatique chaque fois que je branche l'asperseur…
Et je n'ose aller voir ma citerne.
J'attends que le voyant dans la maison me dise: "Stop! Ma cocotte". :mrgreen:

LAVANDE05
Confirmé
Messages : 2485
Enregistré le : 02 sept. 2013, 17:56
Localisation : Hautes Alpes ZONE 7

Re: Nos sols et nous

Message par LAVANDE05 » 28 oct. 2017, 21:54

Je continue , moi aussi à faire tourner l'asperseur .J'ai toujours de l'eau de la surverse du réservoir de l'eau communale .Je me demande toujours d'où peut provenir cette eau de source qui vient de la montagne alors qu'il n'a pas plu depuis si longtemps :( .
Cet apres midi , l'asperseur était dans la serre où je dois lundi , repiquer des salades donnees par ma voisine .Les miennes , plantées en juillet ont fini par "monter" .....

plumee
Confirmé
Messages : 7070
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Nos sols et nous

Message par plumee » 29 oct. 2017, 07:04

L'eau des sources de montagne où il n'a pas plu depuis longtemps, viennent déjà de la fonte des glaciers.
Même si les glaciers sont fort éloignés. C'est un ami pro qui nous avait expliqué que les sources pouvaient venir de très loin et même,
chez nous, un peu en altitude, qu'elles pouvaient fort bien venir des montagnes de l'autre côté du Rhône.

Salades montées en été: normal. Comme elles n'aiment pas la grosse chaleur et qu'elles se sentent menacées
elles se dépêchent de mettre en branle le système de reproduction.
Quid de la progression des naissances humaines dans une époque difficile et troublée? :mrgreen:

Chez nous, le sol pelé ou couvert de plus en plus de végétaux secs commence à me faire mal.
Je commence à avoir le sentiment de voir se profiler une région désertique à grands pas…

J'ai fini de retourner mon tas de compost de toilette sèche (+ addition toute l'année de végétaux frais dont ortie et consoude
et aussi au retournement pour ces dernières).
J'avais dû arroser le tas de dépôt de l'année quand je me suis aperçue que mes trois tas (année, 1an, 2ans) séchaient.
Le tas de cette année était caffi d''eisenias: ça grouillait grave.
Question: quand ils ont tout transformé, que deviennent-ils? Chais pas…

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 11033
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Nos sols et nous

Message par Chichinette 11 » 29 oct. 2017, 09:43

Ils migrent ailleurs.
Ils savent très bien trouver les endroits propices comme un petit amas de feuilles mortes ou un dessous de pot de fleurs ou tout autre endroit à l'ombre la plus noire possible. Je n'ai jamais compris comment ils arrivaient à se faufiler entre du ciment et la soucoupe d'un pot http://i.les-forums.com/ic/ic43.gif

Marc
Modérateur
Messages : 955
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: Nos sols et nous

Message par Marc » 29 oct. 2017, 10:43

J'ai moi aussi retourné mon tas de compost (toilettes sèches et tous les végétaux, carton et un peu de tonte -mais très peu-).
J'ai pris soin cette année de mettre des tiges non lignifiées (amarantes, arroche, tiges de choux, tailles de buissons) et des cartons préalablement détrempés puis déchiquetés; enfin, arroser ne suffisant pas, je recouvre systématiquement de foin, jusqu'à 10 cm d'épaisseur.
En retournant ce tas, j'ai découvert une énorme quantité d'eisenias sur toute la profondeur....c'est la garantie de la qualité du compost. Une petite partie (15/20 %, à la louche) sera utilisable en mars/avril prochain, le reste devra mûrir encore 1 an (cycle de 2 ans), il sera retourné une troisième fois en septembre 2018.

plumee
Confirmé
Messages : 7070
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Nos sols et nous

Message par plumee » 30 oct. 2017, 06:47

il sera retourné une troisième fois en septembre 2018.
Pour suivre les indications de Joseph Orszagh, papa de la méthode que j'utilise pour mon compost à base de litière de toilette,
j'ai fait ça la première fois. Résultat: un machin quasiment mort, bien minéralisé.
J'ai pensé que, dans notre pays chaud et venté (le compost retourné peut sécher sous 20cm de paille), le processus de compostage était plus rapide.
Maintenant, je fais en novembre sur deux ans: première fois après un an de dépôt, deuxième fois le novembre suivant, avec adjonction d'ortie, consoude, feuilles fraîches.
Au premier retournement, ça grouille de vers et il y a quelques larves de cétoine.
Au second, il reste un peu de vers et plus de larves de cétoine.
A l'utilisation, au printemps suivant, il n'y a plus de bestiaux visibles.

Marc
Modérateur
Messages : 955
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: Nos sols et nous

Message par Marc » 30 oct. 2017, 10:05

J'ai pensé que, dans notre pays chaud et venté (le compost retourné peut sécher sous 20cm de paille), le processus de compostage était plus rapide.

Les aires de compostage chez moi sont à l'abri d'une trop grande lumière et chaleur (orientation nord-ouest/sud-est), il est ceinturé par un grillage vertical et à environ 5 cm, par des plaques de ciment. Même s'il nécessite quelques arrosages au plus chaud de l'été, j'arrive à maintenir un taux d'humidité correct. En cas de très grande sécheresse, il m'est arrivé de placer des cartons recouverts de terre.

plumee
Confirmé
Messages : 7070
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Nos sols et nous

Message par plumee » 30 oct. 2017, 18:22

En cas de très grande sécheresse, il m'est arrivé de placer des cartons recouverts de terre.
Et moi, une vieille couverture édredon garnie de laine!

plumee
Confirmé
Messages : 7070
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Nos sols et nous

Message par plumee » 31 oct. 2017, 18:44

Une préparation du sol pour la saison prochaine, là:

posting.php?mode=reply&f=7&t=109#preview

plumee
Confirmé
Messages : 7070
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Nos sols et nous

Message par plumee » 01 nov. 2017, 06:18

Oui, je sais: j'ai ENCORE oublié de poster après visualisation. :shock: :roll: :roll: :roll:
Je referai mais là, je file m'occuper de ma vaisselle, histoire de me calmer l'agacement. :mrgreen:

plumee
Confirmé
Messages : 7070
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Nos sols et nous

Message par plumee » 12 nov. 2017, 08:20

Un petit aperçu de la méthode de non travail du sol par Dominique Soltner.


https://www.youtube.com/watch?v=t69-kZ8zCXo

Patricia
Confirmé
Messages : 2803
Enregistré le : 01 août 2013, 21:30
Localisation : Finistère nord

Re: Nos sols et nous

Message par Patricia » 18 déc. 2017, 13:42

Je m'inquiète pour mes lasagnes. Elles ont beaucoup perdu en hauteur. Si cela continue ainsi,il ne restera plus rien au printemps.
Ceux qui ont déjà fait des buttes ou des lasagnes, avez-vous le souvenir de combien aproximativemnt il y a déperdition ?

Muscardine
Confirmé
Messages : 1275
Enregistré le : 02 sept. 2013, 15:09
Localisation : Ariège

Re: Nos sols et nous

Message par Muscardine » 18 déc. 2017, 18:03

La 1e année, je dirais de moitié ... approximativement.

plumee
Confirmé
Messages : 7070
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Nos sols et nous

Message par plumee » 19 déc. 2017, 09:45

Ma butte inca n'a rien à voir avec ta butte, puisque uniquement composée de terre
travaillée sur quatre épaisseurs de bêche.
Année après année, elle s'est beaucoup tassée, au point qu'au seuil de la quatrième année, elle est à ras de terre.
C'est logique: plus c'est aéré, plus ça se tasse. CQFD.
Ces buttes seraient donc à refaire ou à recharger tous les trois ou quatre ans.
Comme le BRF.
Ah! L'impermanence… :| :P

Patricia
Confirmé
Messages : 2803
Enregistré le : 01 août 2013, 21:30
Localisation : Finistère nord

Re: Nos sols et nous

Message par Patricia » 19 déc. 2017, 17:08

Merci, cela me rassure un peu. J'espère qu'elle ne sera pas toute plate au printemps !

Répondre