Compost, compostage, composteurs

vermi-compost, engrais verts, basse-cour, pedo-faune, purins de plantes, biodynamie, permaculture, horticulture, arboriculture, maraîchage...
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum supprimeront tout contenu de caractère illégal dès qu'il aura été porté à leur connaissance. Pour que les échanges soient fructueux et que l'ambiance reste conviviale, ils veilleront à ce que la liberté d'expression s'accorde avec le respect des personnes. Les opinions exprimées sont celles des auteurs respectifs, les modérateurs et administrateurs n'en seront pas tenus pour responsables (exceptés concernant les messages postés par eux-mêmes).

Compost, compostage, composteurs

Messagepar Patricia » 20 Sep 2013, 13:50

Comment faire un bon compost ? à l'air libre ou dans un composteur ?
Le composteur : quelle taille, quelle matière ?
Patricia
Confirmé
 
Message(s) : 2729
Inscrit le : 01 Août 2013, 20:30
Localisation : Finistère nord

Re: Compost

Messagepar Claude » 20 Sep 2013, 14:49

AlainGard a écrit:j'en ai 2, un composteur vendu par la mairie en plastique qui nous fait un petit compost bien agréable mais en petite quantité et un deuxième fait maison avec des planches de 3 x 3 environ haut de 0.60 sur lequel on entasse le fumier de poule et toues les feuilles qu'on collecte sur le terrain à l'automne ainsi que des chute de branche ou autre (on ne brule rien hormis dans la cheminée), celui la je le laisse plusieurs années et après je le vide il me donne environ un 20 aine de brouettes de terre noire bien utile dans mon sol de m....e..




Le compostage permet de copier un phénomène naturel,
celui qui amène des déchets organiques à se transformer en humus. L'humus est un de ces composants essentiels du sol vers lesquels plongent les radicelles et les racines des plantes.

Pour bien composter il faut associer quatre éléments :
  •des déchets végétaux riches en carbones (dans un souci de simplicité, disons que c'est ce qui est brun, dur plutôt sec) comme le bois de branches, la paille, voire la sciure et le papier.
  •des matières riches en azote (les déchets verts, souvent mous et humides) comme l'herbe, les feuilles des végétaux.
  •l'eau en quantité modérée (quand on manipule son compost, on doit avoir l'impression de toucher une éponge humide).
  •l'air qui doit circuler dans la masse des végétaux en transformation.

Cette transformation naturelle se réalise toute seule et lentement dans les forêts sous l'action conjuguée
de petits animaux "détritivores"
et des champignons.

Dans son jardin, un cultivateur l'accélère en conduisant soi-même son compostage, en entassant des déchets, en les mélangeant, en les humidifiant si nécessaire, voire en les aérant. Certains jardiniers apprécient également que le compostage soit amélioré par le travail de la micro-faune du sol avec ses collemboles, ses acariens, ses larves d'insectes, ses cloportes, ses j'enoublie… et essentiellement des eisénias. Ces derniers sont des vers de terre qui vivent dans la couche superficielle du sol, la litière, et qui l'ingèrent et la transforment.

••

Selon la taille de ton compost, celle du jardin, il existe des solutions techniques variées. Voici la solution la plus simple (et qui n'est pas la plus mauvaise :mrgreen: ).

On peut tout simplement faire un gros tas de déchets, d'herbes arrachées, de branchettes fractionnées, de paille, de feuilles mortes (bientôt on les ramassera …… à la pelle), mélangés avec quelques pelletées d'un vieux terreau ou compost ou terre du jardin. Plus c'est mélangé et en petits bouts, mieux cela vaut. C'est le compostage en "andains".

Si les branches et les matières végétales ont été bien fragmentées à l'aide d'un broyeur par exemple, le processus sera plus rapide et au bout de quelques mois, le compost bien mûr (c'est-à-dire noir et grumeuleux, exhalant une bonne odeur de forêt) ressemblera à du "terreau" du commerce. Un détail qui compte, un compost ne sent jamais mauvais ! En cas de mauvaise odeur, c'est qu'on a oublié ce que je disais au tout début, on a probablement noyé trop longtemps une partie de son fond de commerce (et la fermentation n'est plus aérobie -en présence d'air- mais anaérobie -en l'absence d'air- ; oui on peut employer des mots savants parfois, ça permet de briller en société). Quand j'oublie d'aérer des tontes de gazon, elles forment des amas compacts où l'air ne peut plus entrer … mais si cela se sent cela se voit, donc on évite de ne pas mélanger.

Il faudra arroser son tas, un peu pour commencer,
puis le recouvrir d'une bâche que l'on soulève une fois par semaine pour réhumidifier,
et que l'on remue à la fourche une fois par mois.
Voilà pour la vieille méthode du compostage en andains.

••

Toutes sortes de composteurs. Il existe d'autres procédés faisant intervenir un peu de matériel. Tout contenant peut postuler. Une grosse cagette, une vieille caisse, un cercueil inhabité, une baignoire ou un spa en panne peuvent postuler. Tout contenant qui vous laisse la possibilité d'aérer et d'humidifier son contenu fera un bon composteur.

• Premier exemple : la poubelle de jardin. Avec une perceuse électrique, on perce des trous sur le fond et sur les flancs des poubelles ; avec celles de 80 litres vendues une dizaine d'euros, ça marche !

[ img ]

• Autre exemple. Une certaine Nicole, une expérimentatrice niçoise, expliquait qu'elle faisait du compost dans des grands pots de fleurs et qu'elle les empilait sur sa terrasse …… ce qui est une solution utilisable sur son balcon,   :mrgreen: sa cuisine ou son salon. On vire la table basse, on la remplace par une belle vasque qu'on remplit de déchets, et sur cette vasque, on en met une seconde plus luxueuse. Ensuite, recevoir des amis, c'est comme de les emmener piquer-niquer. Les soucoupes posées sur cette belle litière quasi-forestière mais sans les moustiques, sans les ennuis des bois, c'est "Palace chez vous".

Il ne vous manque plus que d'apprendre la culture des champignons en appart' (pas de crainte ! on y viendra). Ah ! boire un verre de jus de fraises et le poser entre deux lactaires …… sans parler du sapin vivant qui grandit pour votre Noël.

• Troisième possibilité. On peut assembler des palettes de récupération pour confiner son compost. avec 4 palettes formant un gros cube, vous commencerez une carrière de composteur pro. Vous traiterez ainsi plus d'un mètre cube (c'est 1 000 litre) de déchets.
On peut se contenter d'attacher 4 palettes avec du fil de fer ce qui forme une sorte de cube très aéré car il y a de grosses fentes sur les côtés. ON peut combler une partie de ces fentes en faisant coulisser des planches du haut vers le bas ou en enveloppant le tout comme le fit un certain Cristo.tient à en acqué&rir une plus belle
Personnellement, j'ai pratiqué cette méthode avec 6 palettes, et mon gros cube ressemblait à une grosse boîte de chaussure. Je ne vous dis pas la pointure de ladite chaussure.

• Quatrième exemple. Dans ma région, on aime bien se débarrasser de sa piscine amovible quand le printemps arrive et qu'on tient à en avoir une plus grosse, une plus belle que son voisin. La vieille piscine, devenue encombrante se retrouve sur le trottoir. C'est ainsi que l'on recueille des tôles légèrement cannelées mesurant une dizaine de mètres de long. Elles sont bien sûr solides (elles devaient supporter les forces explosives d'une grosse masse d'eau).
Chez soi, on reforme un cylindre au diamètre de son choix. On le referme et le fixe. Ici, j'en ai une de 1,20 m de haut et de deux mètres de diamètre (soit plus de 3 m3) et comme elle est coincée entre un talus et une allée, j'ai déformé le cylindre. Vu d'avion on voit un ovale ou un haricot. Donc on peut "ajuster" la forme et la taille de son composteur, l'adapter à une topographie contraignante. Et comme un sanglier (ici, on les appelle des Roméo ; ce sont soit des sanglochons, soit des cochongliers) peut être tenté de le renverser, je lui souhaite bien du plaisir.

…… (à suivre)
Dernière édition par Claude le 20 Sep 2013, 18:59, édité 4 fois.
Claude
Administrateur
 
Message(s) : 12725
Inscrit le : 01 Août 2013, 20:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Compost

Messagepar Mianne » 20 Sep 2013, 15:47

J'ai aussi un composteur en bois fourni (contre espèces sonnantes et trébuchantes) par la municipalité. Il m'est arrivé, il y a qq années de rater mon compost :oops: Et, effectivement ça pue [ img ] Je l'ai guéri en mélangeant des petites quantités de ce trukkipu avec de la terre du jardin, de la paille, des branchettes broyées etc... et il a bien voulu se transformer en compost après avoir boudé un certain temps.
Mais maintenant, atteinte de flemmingite très aigüe, je composte surtout au sol, directement. C'est rapide et pas besoin de surveiller. Ca se décompose sur place et ça m'arrange :mrgreen: J'ai pas mal de pommes tombées qui commencent à pourrir. Elles vont rejoindre le tas de mauvaises herbes arrachées. Celles-là, c'est un peu trop visible, je les dispose pas entre mes salades :lol:
Mianne
Confirmé
 
Message(s) : 2487
Inscrit le : 03 Août 2013, 08:42
Localisation : Loire-Atlantique

Re: Compost

Messagepar Claude » 20 Sep 2013, 16:43

Concernant les rares échecs de compostage, quand la masse compostée dégagent des odeurs pénibles, il existe aussi le risque liée aux déchets organiques animaux. La chair des animaux se décompose de façon malodorante. Un inconfort associé à un risque sanitaire, l'apparition de microbes dangereux pour notre petite santé.

Donc, on évite de vider dans le compost la totalité de son assiette quand on a mangé de la chair animale. Trions. Et il me semble qu'on peut mettre au compost la litière d'un animal sauf celle des animaux carnivores. … Si un bout de gras, ça va, deux bouts et bonjour les dégâts. :oops:
Claude
Administrateur
 
Message(s) : 12725
Inscrit le : 01 Août 2013, 20:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Compost

Messagepar Zinette » 20 Sep 2013, 18:03

Je mets tout au compost y compris les restes carnés quand il y en a , ce qui fait très peu ! Mais de toutes façons, il y a toujours une bestiole qui viendra manger ça.....Si le compost est bien mené ça ne pose de toutes façons aucun problème! le mien est en planches , j'ai viré celui qui était en plastique il ne me convenait pas! Mauvaise dégradation, odeurs etc ....
Et juste à côté du coin compost j'avais planté ma Rhubarbe! Autant dire qu'elle profite bien !
Dans le nouveau "carré" potager préparé et pas encore utilisé, j'ai mis aussi les débris de bois après qu'on ait fendu !Hier j'ai remarqué que le processus était bien engagé !
Par contre je ne me casse jamais la tête pour faire mon compost , je délaisse la théorie, ça marche très bien comme ça !
Zinette
Confirmé
 
Message(s) : 1353
Inscrit le : 01 Août 2013, 20:11
Localisation : Moselle Sud Est

Re: Compost

Messagepar muscari » 20 Sep 2013, 19:14

Par contre je ne me casse jamais la tête pour faire mon compost , je délaisse la théorie, ça marche très bien comme ça !


pareil, et je le monte dans des cubes faits avec des palettes que je récupère au boulot.
muscari
Confirmé
 
Message(s) : 1749
Inscrit le : 02 Août 2013, 07:32

Re: Compost

Messagepar LAVANDE05 » 20 Sep 2013, 19:23

Par contre je ne me casse jamais la tête pour faire mon compost , je délaisse la théorie, ça marche très bien comme ça !


Voilou tout est dit .Si vous voulez voir mes 4 composteurs ...je les ai mis en photos sur mon blog .

Comme beaucoup j'ai remisé le truc verdâtre vendu par ma municipalité .

Je ne mélange jamais le compost mais je l'arrose copieusement tout l'été .Mon compost est mûr en un an .J'enleve la partie supérieure des déchets non composté du bac que je veux recuperer pour la transferer dans le composteur vide .
LAVANDE05
Confirmé
 
Message(s) : 2425
Inscrit le : 02 Sep 2013, 16:56
Localisation : Hautes Alpes ZONE 7

Re: Compost

Messagepar Claude » 20 Sep 2013, 19:59

Cela fait plusieurs années que je pratique le compostage car je fais partie de ces jardiniers qui n'ont pas la chance de tomber sur une terre riche et planplan. Donc jardiner sur ma colline niçoise, c'est augmenter la présence d'humus dans le sol. C'était ça ou bétonner, faire une piscine et acheter des plantes d'intérieur.

La pratique m'a amené à trouver des améliorations, de nouvelles idées et ces nouvelles idées ont entrainé de nouvelles pratiques. C'est ça l'expérience. Il y a toujours un rapport entre la théorie et la pratique ! Mieux comprendre permet de mieux pratiquer. Mais on n'a jamais fini de comprendre.
Claude
Administrateur
 
Message(s) : 12725
Inscrit le : 01 Août 2013, 20:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Compost

Messagepar Mianne » 20 Sep 2013, 20:01

Mais de toutes façons, il y a toujours une bestiole qui viendra manger ça..


[ img ] Oui, des rats. Beurk ! J'en ai vu un chez moi sortir d'un trou sous le composteur. Et pourtant je n'y mets jamais de déchets carnés. Maintenant c'est calmé vu que le voisin, qui en avait aussi, a dû leur donner à manger :twisted:
Mianne
Confirmé
 
Message(s) : 2487
Inscrit le : 03 Août 2013, 08:42
Localisation : Loire-Atlantique

Re: Compost

Messagepar Claude » 20 Sep 2013, 20:18

Mes recommandations (celles d"éviter des déchets carnés) sont une réponse aux problèmes de voisinage provoqués par une zone de compostage. Il y a toujours un voisin pour regarder ce qu'il ne comprend pas. Parfois, hélas, les critiques viennent de l'intérieur. Un conjoint non compréhensif par exemple. Il est donc préférable de bien savoir ce que l'on fait pour pouvoir expliquer sa pratique.
Claude
Administrateur
 
Message(s) : 12725
Inscrit le : 01 Août 2013, 20:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Compost

Messagepar Zinette » 20 Sep 2013, 21:31

Ah chez moi ce ne sont pas les rats qui viennent mais les renards, les pies ou des chats .....par contre j'avoue que je n'ai pas forcément envie ni besoin de comprendre ............ça marche c'est bien mais j'ai un côté un peu feignasse! :D
Zinette
Confirmé
 
Message(s) : 1353
Inscrit le : 01 Août 2013, 20:11
Localisation : Moselle Sud Est

Re: Compost

Messagepar Claude » 20 Sep 2013, 22:12

Mianne a drôlement bien nourri ce rat ! Dire qu'il y a de pauvres petites souris faméliques !

Je le sais, beaucoup viennent creuser leur nid dans mes composts. Comme ils doivent être aérés, ce serait dur de ne pas en avoir. D'ailleurs, j'en ai vu se sauver, souvent en sautant ce qui est le propre des mulots, je crois, et parfois même j'ai vu filer un gros gecko, un sacré équilibriste capable de marcher "au plafond". Je n'ai jamais pu leur faire un bail !
Claude
Administrateur
 
Message(s) : 12725
Inscrit le : 01 Août 2013, 20:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Compost

Messagepar Patricia » 21 Sep 2013, 07:11

Donc, vous me conseillez de laisser tomber l'offre, contre finance, d'un composteur en plastique recyclé de la communauté de pays ?

Je continue à le faire libre ou avec un composteur bricolé en palette.

Claude touille son compost. Est-ce le cas aussi des autres ?

J'ai remarqué que les oeufs ne se décomposent pas même après des mois. Qu'en est-il chez vous ?
Patricia
Confirmé
 
Message(s) : 2729
Inscrit le : 01 Août 2013, 20:30
Localisation : Finistère nord

Re: Compost

Messagepar Claude » 21 Sep 2013, 07:36

La coquille d'œufs n'est pas un élément organique appelé comme les déchets végétaux à se dégrader chimiquement pour la formation de l'humus. L'organisme des oiseaux est capable de produire du calcaire et de le façonner en coquille. Je trouve cela merveilleux :lol:

Quand un compost prend mauvaise tournure,  :idea:   certains préconisent d'incorporer des coquilles brisées menu(es?). Il me semble que le calcaire (élément alcalin) combat un peu l'excès d'acidité d'un compost. Ne m'en demander pas plus, j'arrive au bout de mes petites connaissances en chimie. Faudrait proposer à un des deux Bourguignon de nous rejoindre   :D  !
Claude
Administrateur
 
Message(s) : 12725
Inscrit le : 01 Août 2013, 20:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Compost

Messagepar Claude » 21 Sep 2013, 07:52

Sur la coquille d'œuf encore …
La trop grande acidité d'un compost ralentit sa dégradation. La présence de calcaire favoriserait la transformation en humus. C'est ce qu'explique ce document officiel en région PACA :  http://www.ofme.org/crpf/documents/fiches/273402.pdf
Claude
Administrateur
 
Message(s) : 12725
Inscrit le : 01 Août 2013, 20:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Compost

Messagepar Patricia » 21 Sep 2013, 09:46

J'ai lu ton lien Claude. Peut-être serait-il intéressant de mettre les coquilles non pas dans le compost mais au pied des jeunes arbres nouvellement plantés ?
Patricia
Confirmé
 
Message(s) : 2729
Inscrit le : 01 Août 2013, 20:30
Localisation : Finistère nord

Re: Compost

Messagepar Claude » 21 Sep 2013, 09:59

Certains végétaux apprécient le calcaire, d'autres pas du tout. Et d'autres n'en ont cure.

Le pH qui évalue le niveau d'acidité et d'alcalinité du sol diffère d'une région à une autre, parfois d'un jardin à un autre.

En raison de ces variations —celle de la plante, et celle de son sol— je ne crois pas qu'on puisse avoir une règle générale en la matière.

Il existe des trousses de test, ou des labos d'analyses, pour mesurer les caractéristiques de son sol mais je n'en sais pas plus, et hélas, je n'ai jamais fait ce que j'aurais dû faire pour mon propre jardin. J'ignore toujours son pH ! Je considère qu'il est plutôt acide vu la présence (naturelle ?) de certains végétaux sur le terrain comme la bruyère, des pins. Mais va savoir ……
Claude
Administrateur
 
Message(s) : 12725
Inscrit le : 01 Août 2013, 20:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Compost

Messagepar Claude » 21 Sep 2013, 10:06

Patricia a écrit:Donc, vous me conseillez de laisser tomber l'offre, contre finance, d'un composteur en plastique recyclé de la communauté de pays ?

Je continue à le faire libre ou avec un composteur bricolé en palette.
……




Ce n'est pas un conseil bien impératif Patricia. Je tenais à montrer que pour faire son compost on avait un grand choix. Les besoins de chacun diffèrent.

Je n'ai pas parlé de deux autres approches, je le ferai plus tard (je dois filer) :
- le lombri-compostage (avec la collaboration des Eisénias foetida.
- le compostage in situ

Mais si quelqu'un veut développer ces points qu'il le fasse.   :)
Claude
Administrateur
 
Message(s) : 12725
Inscrit le : 01 Août 2013, 20:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Compost

Messagepar Patricia » 21 Sep 2013, 10:19

Je n'ai pas d'esénias dans mon compost et à chaque fois que j'ai crû en avoir trouvé sous un carton posé à même le sol, je les ai mis dans un bac pour faire du lombri-compostage. Trois tentatives trois échecs. Je ne suis même pas certaine que les vers en question étaient bien des ésénias.
Patricia
Confirmé
 
Message(s) : 2729
Inscrit le : 01 Août 2013, 20:30
Localisation : Finistère nord

Re: Compost

Messagepar Marie_May » 21 Sep 2013, 10:28

Oui, va savoir, Claude... J'ai acheté l'an passé (ou il y a deux ans?) une trousse pour tester mon terrain. Ben, moi qui l'ai toujours cru acide, je me trompais. Enfin, les coins du terrain que j'ai testés ne l'étaient pas spécialement. En revanche j'ai appris ainsi qu'ils manquaient de çi et de ça... (me rappelle plus, mais je l'ai noté quelque part). C'est quand même pas un gros investissement et ça peut être utile quand on se pose des questions comme : pourquoi la récolte de pommes de terre est-elle si minuscule; peut-être pas si on ne met que des fleurs.

En fait je voulais réagir sur la réaction (...) des ceusses qui disent que la théorie, ne leur est finalement pas très utile. J'ai aussi un coin près de la cuisine, sous les hortensias, où je vire de temps à autre un vieux bouquet de fleur ou une assiette d'épluchures. Ça marche bien aussi. Mais je trouve qu'il faut un peu de tout dans notre forum et que l'explication de Claude est rudement utile à ceux qui veulent savoir comment ça fonctionne. D'autant qu'il a beaucoup pratiqué.

Mon "compost" est un tas d'ordures et j'ai décidé depuis déjà quelque temps que ça doit changer. Mais monMio continue à mettre le contenu des poubelles sur le même recoin, derrière la serre. Ce qui fait que jamais il n'est terminé, ce compost. Il se moque du fait que j'en commence d'autres à droite et à gauche, mais il n'y a jamais que de l'herbe, ou des branchettes, ou des pommes pourries, dans ces tas, qui ne deviennent jamais de vrais composts, puisque mon très cher compagnon n'obtempère pas à mes objections et à mes demandes. Donc, ils restent là et ne sont pas utilisés. Ce qui est dommage. (J'ajoute que j'ai plein de place autour du hameau où faire des tas divers et variés de ... déchets végétaux.)

Patricia, les eisénias ont des rayures plus sombres, ils sont assez différentes des autres vers de terre. Il y en a souvent sous les pierres et pots de fleurs, ou les ardoises ou les planches directement placés sur le sol.
Marie_May
Administrateur
 
Message(s) : 9059
Inscrit le : 01 Août 2013, 22:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Compost

Messagepar Claude » 21 Sep 2013, 13:05

Patricia a écrit:Je n'ai pas d'Eisénias dans mon compost et à chaque fois que j'ai crû en avoir trouvé sous un carton posé à même le sol, je les ai mis dans un bac pour faire du lombri-compostage. Trois tentatives trois échecs. Je ne suis même pas certaine que les vers en question étaient bien des ésénias.


Continuons l'exploration de ta question
sur un nouveau sujet ! Ici : http://ecolighting.fr/leradeau/viewtopic.php?f=3&t=205&p=6954#p6954
Dernière édition par Claude le 21 Sep 2013, 13:18, édité 1 fois.
Claude
Administrateur
 
Message(s) : 12725
Inscrit le : 01 Août 2013, 20:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Compost

Messagepar Zinette » 21 Sep 2013, 13:10

Pauvre Claude, je vais encore t'embêter mais les coquilles d'oeufs vont aussi au compost chez moi ! Franchement il en faudrait des kg pour changer le PH ! Et elles finissent par se décomposer aussi puisqu'au printemps je n'en retrouve que très peu et sans doute les dernières mises à composter! Il faudrait que je retrouve le lien qui expliquait comment le compost change au niveau du PH ...... :?:
Ah oui et je ne retourne jamais mon compost ! Au printemps j'enlève le dessus pour arriver à la meilleure part du gâteau et ensuite ce dessus se retrouve au fond pour "ensemencer" le nouvel arrivage! ;)
Zinette
Confirmé
 
Message(s) : 1353
Inscrit le : 01 Août 2013, 20:11
Localisation : Moselle Sud Est

Re: Compost

Messagepar Claude » 21 Sep 2013, 13:21

Moi aussi, je le retourne peu souvent, le compost. Les personnes lombalgiques   (personne n'est parfait)
développent une sorte d'allergie aux fourches. Je bats ma coulpe.(*) Mais penser à l'aération est un plus.

J'ai vu une déchetterie ultra-moderne avec des dispositifs pour mixer/mélanger la masse.




(*) Faites comme je dis mais pas comme je fais !
Dernière édition par Claude le 21 Sep 2013, 13:32, édité 1 fois.
Claude
Administrateur
 
Message(s) : 12725
Inscrit le : 01 Août 2013, 20:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Compost

Messagepar Claude » 21 Sep 2013, 13:27

L'Eisénia est la grande vedette des litières. Mais pas que.

Cloportes, mille-pattes, collemboles, larves d'insecte, acariens, etc ……


Voici de jeunes cloportes réunis en assemblée de locataires et résidents d'un composteur. Ils étaient cachés sous une liasse de papier journal maintenu humide que je pose en couverture sur le compost :

[ img ]
Claude
Administrateur
 
Message(s) : 12725
Inscrit le : 01 Août 2013, 20:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Compost

Messagepar Nicandra » 21 Sep 2013, 13:51

Bonjour

Composter, c'est faire un tas de tout un tas de matériaux différents:
- Feuilles diverses, y compris celles coriaces comme le platane qu'il suffit de broyer. Je ramasse mes feuilles avec un gros aspirateur-souffleur qui broie ce que tu aspires vers le sac de ramassage.
- Aiguilles de conifères qui ne sont autre que des feuilles.
- Épluchures de fruits et de légumes ou abimés et détritus divers dont les coquilles d’œufs et les os (tous 2 d'abord broyés), restes de repas..
- Copeaux et sciure de bois non traité, marc de café et thé.
- Des aliments sucrés comme bonbons périmés et confitures abimées appréciées des micro-organismes! ;)
- Tontes de gazon séchées, fleurs fanées.
Il faut, pour obtenir un bon compost, le retourner régulièrement pour l'aérer (Travail dévolu aux poules dans mon jardin! ;)) et le couvrir en cas de sécheresse pour qu'il reste humide et, aussi, en cas de longues périodes de pluie pour qu'il ne soit pas délavé.
Quoiqu'on composte, au début, c'est acide et si les conseils, du paragraphe précédent, ne sont pas respectés, ça peut durer!!
Le pH ne se stabilise vers le neutre qu'à maturité, soit au minimum 4 mois après, toujours pour des conditions optimales, s'entend!

à+
Nicandra
Confirmé
 
Message(s) : 1015
Inscrit le : 08 Sep 2013, 19:02
Localisation : Le Lardin St Lazare Dordogne

Suivant

Retour vers Jardinage

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)