Compost, compostage, composteurs

vermi-compost, engrais verts, basse-cour, pedo-faune, purins de plantes, biodynamie, permaculture, horticulture, arboriculture, maraîchage...
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum supprimeront tout contenu de caractère illégal dès qu'il aura été porté à leur connaissance. Pour que les échanges soient fructueux et que l'ambiance reste conviviale, ils veilleront à ce que la liberté d'expression s'accorde avec le respect des personnes. Les opinions exprimées sont celles des auteurs respectifs, les modérateurs et administrateurs n'en seront pas tenus pour responsables (exceptés concernant les messages postés par eux-mêmes).
Claude
Administrateur
Messages : 13900
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Compost, compostage, composteurs

Message par Claude » 18 oct. 2016, 18:32

@ Chichi,
En effet, je suis sans doute trop "obsédé" par nos broyages ! :lol:

Claude
Administrateur
Messages : 13900
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Compost, compostage, composteurs

Message par Claude » 25 juin 2017, 23:22

Je suis tombé sur un article de presse annonçant la production de COMPOSTOU, un composteur sans odeur.

Voici le commentaire que j'ai adressé au site du journal :
Étant un Habitué du compostage, je me pose beaucoup de questions car cet article n'explique pas les particularités techniques de ce Compostou. Un schéma aurait été le bienvenue. Et l'apport (invoqué par l'article) de la "permaculture" reste obscur.

Par ailleurs un composteur ne pue pas sauf si l'utilisateur ne suit pas les règles et s'il foure n'importe quoi (des déchets de viande ou de poisson par exemple). Ou s'il inonde le compost d'eau et le prive d'aération.

Quand aux réactions thermiques, elles sont fortes ( jusqu'à des 60 degrés) seulement quand le rapport entre les matières vertes et les matières brunes est très déséquilibré, quand on y foure par exemple, un bon volume de tontes de gazon sans le mélanger à un volume suffisant de cellulose ( le "brun" ou le "carbone" ).
Copier/coller de l'article critiqué :
En Touraine, un universitaire et trois militants ont mis au point un nouveau système de compostage, dépourvu de mauvaises odeurs et d'émissions de méthane.

Le composteur, ça eut pué…


A quand des composteurs made in France exportés partout dans le monde ? Alors que les composteurs sont plutôt synonymes de mauvaises odeurs et de gestion difficile, Sébastien Moreau, maître de conférences en biologie des organismes à l’université de Tours (Indre-et-Loire), a eu une idée innovante : transposer les principes de la permaculture au compostage. Pour mener à bien ce projet, il s’est entouré de trois adhérents de Zéro Déchet Touraine, association dont il est le président. Les quatre hommes viennent de déposer un brevet à l’Institut national de la propriété industrielle (INPI) pour leur «Compostou». «On a vérifié, sur les 81 brevets internationaux concernant les composteurs, le nôtre n’a aucun équivalent», commente Sébastien Moreau. L’INPI n’a pas encore rendu sa décision finale.

Composé de six modules de bois qui sont déplacés tous les six mois, le composteur agit à froid (en dessous de 40°C). Dans un bac, on dépose les déchets compostables (épluchures de fruits et légumes, restes alimentaires, etc.) on ajoute un peu de broyats de branches ou de feuilles mortes, on gratte légèrement à la surface sur deux ou trois centimètres. Rien à voir avec le classique compostage à chaud qui, lui, demande un grand brassage sur vingt-cinq centimètres. Après six mois, le bac du Compostou est déplacé et reste au repos pendant six autres mois le temps de fabriquer le compost. Alors qu’il faut entre neuf et douze mois pour un composteur classique.

Plus de biodiversité
Les invertébrés peuvent passer d’un bac à un autre et venir enrichir le processus de compostage. «Avec ce roulement, toutes les conditions sont requises pour offrir un véritable refuge aux invertébrés.» Vers de terre, mille-pattes, cloportes et autres ont trouvé leur nouveau spot. Toute cette petite communauté va équilibrer le compost et se réguler seule. S’il y a trop de moucherons, les araignées les mangeront, par exemple. Le broyat de bois absorbe le surplus d’humidité et structure la matière, ce qui empêche les excès d’azote. Et c’est justement ce processus qui empêche les mauvaises odeurs…

Destiné au compostage partagé, le «Compostou» peut contenir les déchets d’une dizaine de familles (une tonne de biodéchets par an) et être placé sous des fenêtres ou à l’entrée d’un immeuble puisqu’il «ne pue pas». Contrairement à un composteur à chaud, il ne dégage pas de méthane dans l’air, mais seulement un peu de CO2.

Bois de palettes recyclé
Le projet, géré par l’association Zéro Déchet Touraine, est soutenu financièrement par l’Ademe, le Conseil régional et le syndicat Touraine propre. De quoi tenir deux années. Dès septembre, les premiers composteurs seront fabriqués grâce à du bois de palettes recyclé. Et c’est Entre’Aide Ouvrière, une association d’aide à la réinsertion, qui sera chargée de la fabrication des Compostou. Les composteurs seront installés dans la métropole tourangelle et alentours.

Un suivi scientifique et technique sera réalisé sur le «Compostou» par des chercheurs de l’université de Tours. Le but ? Etudier les communautés de vertébrés qui occupent les lieux et suivre en temps réel l’évolution des températures à l’intérieur du composteur. «C’est la première fois en France qu’une batterie de tests de cette importance sera réalisée», explique Sébastien Moreau.

Patricia
Confirmé
Messages : 2880
Enregistré le : 01 août 2013, 21:30
Localisation : Finistère nord

Re: Compost, compostage, composteurs

Message par Patricia » 26 juin 2017, 07:49

Je reste perplexe devant l'article. A quoi peut bien ressembler ce compostou ? le principe ne me semble nouveau, il s'agit d'entasser des déchêts, de déplacer le composteur chose que j'ai déjà pratiqué, zut je n'ai pas déposé de brevet.

Marie_May
Administrateur
Messages : 10061
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Compost, compostage, composteurs

Message par Marie_May » 26 juin 2017, 08:51

On dirait une pub pour vendre leur compostou. Je me trompe?

Ce compostage est tout ce qu'il y a de plus classique. Ce sont des nouveaux venus qui se lancent naïvement et se prévalent de la permaculture sans savoir trop ce que le mot recouvre. On connait.
Et comme on ne dit pas qu'il ne faut pas mettre de reste de viande et autres poissons-crustacés, ni ça va pas le faire sous les fenêtres des immeubles.
Mais ils vont faire leur expérience et améliorer leur système.
C'est toujours mieux de chercher une solution aux problèmes de déchets que de virer ses poubelles dans les bennes à ordures sans trier.

Claude
Administrateur
Messages : 13900
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Compost, compostage, composteurs

Message par Claude » 26 juin 2017, 09:54

J'ai oublié de mentionner que l'article était publié par le site de Libération.
Mais il n'est pas dans le journal papier du n° d'aujourd'hui, dommage pour la photo. ;) …… Peut-être demain.

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 11390
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Compost, compostage, composteurs

Message par Chichinette 11 » 26 juin 2017, 12:25

Tu te serais évité de la fatigue et on aurait eu la photo si tu avais posté le lien à la suite de ton commentaire :mrgreen: http://www.liberation.fr/planete/2017/0 ... ue_1579039

Claude
Administrateur
Messages : 13900
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Compost, compostage, composteurs

Message par Claude » 11 avr. 2018, 21:34

Sur le champ, je dispose de nombreux tas de composts qui m'ont été livrés par un professionnel au lieu de prendre le chemin de la déchetterie. Sur certains j'ai déversé un sac de fumier de cheval.

J'ai aperçu des champignons différents.
champi1.jpg
Champi2.jpg
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

Claude
Administrateur
Messages : 13900
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Compost, compostage, composteurs

Message par Claude » 16 avr. 2018, 23:23

Une autre espèce de champignon sur un vieux broyât apparue pendant les dernières pluies.
Champi sur compost.jpg
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

Marie_May
Administrateur
Messages : 10061
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Compost, compostage, composteurs

Message par Marie_May » 17 avr. 2018, 18:23

La plus grosse pourrait ressembler à une girolle, mais vu les autres, ce n'en est sûrement pas. D'ailleurs c'est trop tôt.

Claude
Administrateur
Messages : 13900
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Compost, compostage, composteurs

Message par Claude » 06 mai 2018, 14:03

Mes composts en ce début mai.

Dans les grands composteurs-piscines, c'est trop difficile de remuer à la fourche et de travailler en hauteur.
Par contre, je nourris le plus gros d'entre eux (sur mon terrain) quotidiennement avec le produit du désherbage manuel en mélangeant un peu de brun (seaux de ces broyâts qui me sont livrés) avec beaucoup de vert, beaucoup d'herbes fraîches arrachées sur place, et —c'est bon signe— ça chauffe !


Au champ, il y a un compost à même le sol qui est fait d'un mélange de broyâts et de fumier de cheval en parts égales (et là également, ça chauffe. Le crottin était trop frais pour être utilisé aussitôt. L'on sait que le fumier très frais est trop agressif. Là, il vieillit en s'adoucissant si l'on peut dire.


À côté, sans contenant, un petit compost à même le sol, sous forme d'andain, est alimenté par les herbes que j'arrache en ces lendemains de semaines pluvieuses, et parfois un sac de tailles de gazon récupéré.
Là aussi, c' est l'occasion de mélanger un compost de broyâts bruns déjà en cours de compostage depuis quelques semaines ou mois, avec pas mal de vert bien fraîchement coupé.
À ce stade ce n'est pas trop pénible ;) de manipuler, bousculer, retourner ce compost. Et il chauffe lui aussi. J'utilise la fourche à dents très fines, et ça le fait bien.

Marie_May
Administrateur
Messages : 10061
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Compost, compostage, composteurs

Message par Marie_May » 08 juin 2018, 20:57

Mon compost est envahi de moucherons, une nuée chaque fois qu'on l'ouvre pour y verser une poubelle.
Nous pensons qu'il a été trop mouillé par les pluies torrentielles qui ont dégouliné sur le bois et ont forcément coulé à l'intérieur.
J'ai essayé d'ajouter du sec, feuilles, carton en morceau.
Ça n'a rien changé. Peut-être pas mis assez...
Vachement désagréable,
Que faire, à votre avis ?

PatriciAndree
Confirmé
Messages : 148
Enregistré le : 04 avr. 2018, 08:10

Re: Compost, compostage, composteurs

Message par PatriciAndree » 09 juin 2018, 07:37

Je vois ça parfois. Dans ces cas là, je laisse le composteur ouvert et généralement cela suffit à régler le problème pour un temps plus ou moins long. Si le soleil est au rendez-vous aujourd'hui, tu peux essayer même si le truc n'est pas garanti.

Marie_May
Administrateur
Messages : 10061
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Compost, compostage, composteurs

Message par Marie_May » 09 juin 2018, 11:53

Oui, mais il est à l'ombre. Je peux laisser ouvert tout de même.

plumee
Confirmé
Messages : 7580
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Compost, compostage, composteurs

Message par plumee » 11 juin 2018, 08:11

un petit compost à même le sol, sous forme d'andain,
Gertrüd Franck, vieillissante, faisait des andains de pas plus 60cm de hauteur, qu'elle remuait régulièrement à la fourche.

Récemment, Yoann, le jeune jardinier permaculteur dont je viens faire connaissance et sur le jardin duquel
je vous prépare un topo, fait aussi des andains dans lesquels il finit par planter directement.
Mais il a un jardin de 3000m2…il peut donc andainer grave.

Quant au tas de compost, ça fait déjà deux ou trois ans que je vois venir progressivement le temps où je ne pourrai plus le retourner
et donc, je reufleuchis.

Quant aux moucherons, Marie-May, je pense qu'effectivement, c' est dû au fait que le composteur soit fermé et probablement, comme dit plus haut,
dus au temps pluvieux/chaud.
Pour ma part, ce système ne m'a jamais inspirée. Enfermer le compost, de plus dans du plastique me fait un drôle d'effet
et est pour moi contre-nature.
Pratique pour les petits jardins de ville mais pour ma part, je préfère les solutions plein air naturelles.

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 11390
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Compost, compostage, composteurs

Message par Chichinette 11 » 11 juin 2018, 09:27

Les miens sont en bois et les moucherons sont de saison. Il y en a même dans la maison dès que quelque chose de fruité n'est pas protégé.

PatriciAndree
Confirmé
Messages : 148
Enregistré le : 04 avr. 2018, 08:10

Re: Compost, compostage, composteurs

Message par PatriciAndree » 11 juin 2018, 09:35

J'ai longtemps fait du compost en plein air, les composteurs en plastique ne m'inspiraient pas, le seul composteur en palette réalisée ne m'a pas donné satisfaction. J'obtenais peu de compost, la décomposition se faisait mal et du jour où nous avons des poules il est devenu impossible de faire du compost en plein air les poules bouffant tout ! J'ai maintenant deux composteurs en plastique, certes leur matière ne me plait pas mais maintenant j'ai du compost en quantité. Chichi, tes composteurs en bois, c'est du construit maison ?

Claude
Administrateur
Messages : 13900
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Compost, compostage, composteurs

Message par Claude » 11 juin 2018, 10:05

Quand le jardin a une taille limitée et/ou l'idée de jardin que se fait son jardinier est une idée très structurée, très ordonnée (avec des alignements, des espaces bien cadres, et des fonctions clairement assignées à des espaces ou des dispositifs ad hoc), le composteur [ TM ] en plastique ou en bois est une option intéressante.

Si on est moins ordonné ou si l'on a de l'espace à revendre, les andains simples ou les andains comme butte et base de cultures sont une bonne chose. Si le.on ne veut pas préjuger de sa force, il est bon de ne pas les faire monter trop haut.

En ce moment, quand je commence un andain sur un espace A de 2 m2, je laisse vide juste à côté un espace B, aussi grand, car peu à peu, la matière en cours de compostage rejoindra la Zone B. Avec quelques coups de râteau ou de fourche très fine, le transfert ne demande qu'un effort raisonnable, on fait glisser et l'on ne soulève plus rien ! On ne se sent pas obligé de tout transférer en une seule opération.

Il me semble que ce transfert améliore l'aération et l?humidité qui doivent être au cœur de la meule et participe de la transformation et de la production dhumus.

Personnellement, grâce aux arrachages d'adventices et aux récup' de tontes de gazon (azote), j'ai de quoi améliorer progressivement mes composts un peu trop déséquilibrés, trop chargés en matière brune (carbone). Ces améliorations sont conduite pendant un transfert de A Vers B.


Évidemment, une fois l'espace A vide, le transfert peut continuer de B Vers A. :D

Claude
Administrateur
Messages : 13900
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Compost, compostage, composteurs

Message par Claude » 11 juin 2018, 10:20

En images, le transfert progressif de jeune compost du point A Vers le point B
à l'aide d'un grand râteau, avec incorporation de "vert" (feuilles, tontes) :
.1
IMG_1839.jpg
.
.2
IMG_1842.jpg
.
.3
IMG_1844.jpg
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

Claude
Administrateur
Messages : 13900
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Compost, compostage, composteurs

Message par Claude » 11 juin 2018, 10:30

Pour les moucherons je ne m'en inquiéterais pas sauf si cela s'accompagne d'odeurs pénibles probablement liées à une asphyxie d'une partie des matières organiques. Là il faudrait aérer et sécher : remuer et incorporer du "sec".

Enfin la présence de moucherons incite à penser que leurs minuscules larves sont … "au travail" dans le compost comme tous les petits acteurs de la micro-faune : collemboles, acariens, champignons, lombrics, larves d'insectes, bactéries … tout ce petit monde participe à sa façon à la régénération de.un bon humus.

:P

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 11390
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Compost, compostage, composteurs

Message par Chichinette 11 » 11 juin 2018, 10:41

Chichi, tes composteurs en bois, c'est du construit maison ?
Non, je les avais acquis en Essonne il y a une bonne dizaine d'années, par l'intermédiaire de la mairie qui faisait une campagne. Ils sont juste parfaits mais l'un des deux a été abîmé pendant de déménagement et achevé par un coup de tramontane qui a arraché le couvercle. Depuis, il me faut l'enlever à la main au lieu de le faire coulisser mais tant pis.

Marie_May
Administrateur
Messages : 10061
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Compost, compostage, composteurs

Message par Marie_May » 11 juin 2018, 23:56

Le mien est en bois aussi, obtenu aussi par la mairie.
C'est bien gentil de penser aux moucherons comme de charmantes bestioles qui travaillent pour nous, mais quand tu as un essaim de centaines de moucherons qui te volent au nez chaque fois que tu ouvres ton couvercle, c'est pas glop! Donc j'ai laissé ouvert, tant pis pour la pluie, et ça a effectivement diminué le nuage...
Cela dit, les petits tas faciles à déplacer, c'est bien et commode, mais vous oubliez qu'il faut aussi que ça chauffe pour composter. Pour bien faire, il faudrait les couvrir, vos petits tas.
Des composts, j'en ai trois, un grand dans le jardin pour les feuilles, les tontes, les mauvaises herbes et les rejets de légumes ; un autre grand derrière la serre pour les cendres et tout un tas d'autres machins - et un petit troisième, fermé, en bois, près de la porte de la cuisine pour les déchets ménagers. J'ai viré mon lombri-compost, que je trouve inutile maintenant, et mis les esénias dans ce compost.

Claude
Administrateur
Messages : 13900
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Compost, compostage, composteurs

Message par Claude » 12 juin 2018, 03:08

Le compost dont j'ai publié la photo n'est pas couvert, c'est un oubli que je réparerai dès que je le pourrai. Toujours au champ, j'en ai 2 autres dont un plus riche dans lequel j'avais incorporé du fumier de cheval dans un compost de 3 mois et qui grouille actuellement de vers. Ce dernier est recouvert d'une bâche plaquėe au sol par des branches et des objets lourds pour le protéger des sangliers qui raffolent de ces friandises roses qui gigotent.

En effet il vaut mieux couvrir le compost a minima d'une bâche. Vieilles couvertures, épaisseurs de carton, … tout est bon.

La réaction thermique forte (ça peut friser les 60°) accélère la transformation des matières compostées.
Et l'apport de brassées supplémentaires d'herbes chaque semaine maintient "le feu". Le temps pluvieux actuel nous fournit en matériaux bien verts que j'incorpore (Oh ! Å peine) dans le tas existant.

singe
Confirmé
Messages : 2874
Enregistré le : 04 nov. 2013, 14:57
Localisation : VAR et HAUTES ALPES

Re: Compost, compostage, composteurs

Message par singe » 12 juin 2018, 16:21

Je confirme : le compost doit "chauffer" !
Ici, à la montagne, comme mon composteur - en plastique vert fourni par la mairie - est entreposé à l'ombre , entre un Lilas et un Kerria Japonica, qi ont pris de l'ampleur ; au début il avait du soleil , mais là les deux arbustes sont devenus grands (à plus de 2 mètres) et larges , le composteur n'a plus assez de soleil - Résultat , avec le sale temps et la température encore basse la nuit (10 ou 11 degrés) , il n'a pratiquement pas encore vraiment démarré, les eseinias ne sont pas remontés , et il diminue tout doucement
Je l'ai remué hier, mais il y a peu de traces de vie , seulement des caramboles ....

Claude
Administrateur
Messages : 13900
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Compost, compostage, composteurs

Message par Claude » 12 juin 2018, 21:23

Dans un coin forestier, mon tout premier compost ne recevait jamais les rayons du soleil mais il chauffait très fort
c'était particulièrement frappant au mois de … décembre
quand il y avait suffisamment de vert (le vert des feuilles et le vert de l'herbe coupée).
Plus les feuilles et l'herbe sont hachées, plus la réaction chimique dégage de la chaleur !

singe
Confirmé
Messages : 2874
Enregistré le : 04 nov. 2013, 14:57
Localisation : VAR et HAUTES ALPES

Re: Compost, compostage, composteurs

Message par singe » 12 juin 2018, 21:56

Donc tu penses qu'il faut y mettre l'herbe des tontes de pelouse, qui est très hachée , et que ça peut améliorer ?

Répondre