Page 3 sur 4

Re: Vers de terre et lombri-compostage

Posté : 20 oct. 2014, 21:02
par Chichinette 11
Bonnes idées, merci Claude.
Dommage, je ne pourrai pas récupérer les bestioles, tant pis.

Re: Vers de terre et lombri-compostage

Posté : 21 oct. 2014, 20:49
par LAVANDE05
LES vers dans la pelouse recommence à faire des turricules et ce qui est bizarre c'est leur taille :o ... 10 cm de haut pour certains .

L'hiver va , peut être ,être tres froid ? ou tres chaud ? :lol: il suffit de regarder la hauteur des gentianes ou la pelure des oignons alors pourquoi pas la hauteur des turricules .
C'est un signe qui n'a pas encore été analysé https://smileys.surlatoile.org/reposito ... poule1.gif


Je vais pouvoir en faire une bonne récolte lorsqu'ils auront un peu séché .

Re: Vers de terre et lombri-compostage

Posté : 10 déc. 2014, 23:07
par Claude
J'abandonne en ce moment les Eisenias pour chercher d'autres lombriciens.
Armé d'une fourche j'en déterre quelques-uns.
http://nsa34.casimages.com/img/2014/12/ ... 824667.jpg


En voici 2 épais comme un crayon voire un peu plus. J'en ai trouvé dans les 15 premiers centimètres
de cette belle terre argileuse.

http://nsa34.casimages.com/img/2014/12/ ... 649671.jpg   http://nsa34.casimages.com/img/2014/12/ ... 339685.jpg

Re: Vers de terre et lombri-compostage

Posté : 11 déc. 2014, 00:45
par Marie_May
Qu'est-ce que tu veux en faire? pour quoi ne pas les laisser là où ils sont?

Re: Vers de terre et lombri-compostage

Posté : 11 déc. 2014, 07:45
par Volubilis
Je réponds à la place de Claude : l'endroit où Claude les a trouvé est un secteur non cultivé, donc l'idée est de les emporter de préférence là où ils fabriqueront du bon compost utile aux légumes ?

Re: Vers de terre et lombri-compostage

Posté : 11 déc. 2014, 10:13
par Marie_May
Je croyais qu'il devait cultiver ce terrain de Jean-Marie...

ET puis, ce sont les eisénias qu'il faut utiliser pour le vermi-compost, pas les autres - ou je me trompe fort.

Re: Vers de terre et lombri-compostage

Posté : 11 déc. 2014, 11:00
par Claude
Nenni. Je ne suis pas dans le compostage en ce moment.

J'emporte des seaux d'argile avec quelques habitants, des "lombrics", disons plutôt des lombriciens que je me plais à observer … et emporter.
Pourquoi ? Mon terrain naturel est très sableux ; et depuis des années j'ajoute de l'humus dans mes plates-bandes. De ce fait cette terre reste (trop) drainante.
Donc je l'amende par ajout d'argile que je prends le temps de fragmenter en petits bouts et à mélanger à mon humus sableux. Voilà pour le projet.

Ces vers-là ne sont pas des Eisenias, ils ne vivent pas dans la "litière", cette couche où les déchets végétaux subissent un début de fragmentation et de transformation. Ils vivent en créant leur galerie dans l'argile et je dois creuser avec une fourche pour les découvrir. J'ignore jusqu'où ils descendent. Je pense qu'ils avalent beaucoup d'argile mêlée aux produits de transformation des déchets végétaux (bien au-delà de la transformation d'une feuille morte en petits bouts). Ce qui ressort de leur digestion est gris. Je crois, j'espère que le passage dans leur intestin mêle bien argile et humus. Dans mes cours (lointains) d'agriculture on parlait avec respect du "complexe argilo-humique" (le CAH). Il me semble que je vois apparaître à l'anus de ces gentils vers.

Maintenant, mettre un nom latin sur ces lombriciens-là est une perforrmance que je laisse à d'autres. M. Bouché parle de dizaines d'espèce de lombriciens pour la France.

Dernier détail. En observant la photo. Quand je creuse une tranchée à la bêche dans la terre de JMC, on voit deux zones. Au-dessous, de l'argile bien rouge, et au-dessus une couche nettement plus sombre de quelques centimètres d'épaisseur. Presque grise. Beaucoup de ces vers se trouvent entre les deux !!!!!   À 4 ou 5 cm de la surface (en ce moment). C'est comme si ces vers avaient créé cette couche grisâtre où humus et argile sont bien mélangés.

Re: Vers de terre et lombri-compostage

Posté : 11 déc. 2014, 22:21
par Claude
Le plus plus mince des 3 est sans doute d'une espèce différente.

Re: Vers de terre et lombri-compostage

Posté : 12 déc. 2014, 14:13
par Volubilis
ou c'est un p'tit bébé..

Re: Vers de terre et lombri-compostage

Posté : 13 déc. 2014, 10:04
par Olivier
excellents pour aller à la pêche les gros lombriciens :mrgreen:

Re: Vers de terre et lombri-compostage

Posté : 13 déc. 2014, 10:21
par Marie_May
Ouille......!!

Re: Vers de terre et lombri-compostage

Posté : 16 déc. 2014, 18:15
par Claude
Surprise. J'ai découvert un ver alpiniste.
Il grimpait le long d"un grand mur en trouvant des prises sur le crépi.
Je voyais sa tête (la partie pointue) tâter le mur.
À vue de nez ce pourrait être un Eisenia mais quand on sait qu'ils veulent rester cachés,
recouverts par la litière de feuilles ou des objets,
c'est bizarre.
Ver alpin.jpg

Re: Vers de terre et lombri-compostage

Posté : 16 déc. 2014, 18:36
par Brigitte
Ah oui vraiment bizarre !
L'as tu regardé de plus près ? pour voir comment il fait pour grimper...soit il a pleins de petites pattes, soit il adhère comme la limace...

ou alors c'est un vers de terre qui " sent " venir beaucoup beaucoup beaucoup de pluie et a peur de la noyade... :mrgreen:

Re: Vers de terre et lombri-compostage

Posté : 16 déc. 2014, 21:03
par Claude
Il était à 1,50m. Une sacrée escalade pour un type sans crampons, sans doigts, sans griffe, sans papatte.
Compatissant, je l'ai attrapé. Dans ma main c'était comme quand on a un Eisenia dans la main. D'un rouge un peu plus foncé.
Contrariant, je l'ai déposé en terre au lieu de lui faire franchir l'obstacle !   :D

Re: Vers de terre et lombri-compostage

Posté : 13 avr. 2015, 13:59
par Claude
up

Du nouveau dans nos composteurs ?

Re: Vers de terre et lombri-compostage

Posté : 19 avr. 2015, 00:28
par Volubilis
J'ai commencé à recueillir le vermicompost du grand composteur à 4 casiers du garage ; voilà la méthode pour séparer le compost des vers en douceur, sans stress :
- je prévois beaucoup d'épluchures fraiches
- je mets dans un cageot en plastique à mailles larges de ce type

http://www.multiroir.com/media/catalog/ ... 9383_3.jpg

du compost, et je pose le cageot au dessus des épluchures
- je reviens quelques jours plus tard, tous les eisenia ont migré dessous et le vermi est prêt à l'emploi...

Re: Vers de terre et lombri-compostage

Posté : 19 avr. 2015, 13:41
par singe
Volubilis ou "de l'utilisation intelligente de la migration des vers de terre" !!! Malin!
:lol: :lol: :lol:

Re: Vers de terre et lombri-compostage

Posté : 19 avr. 2015, 18:42
par Claude
JE viens de me taper une longue promenade, je suis à la ramasse … je n'ai pas saisi le dispositif présenté !?

Tout en haut du vermicomposteur, se trouve la belle cagette perforée de mille trous et remplie d'épluchures fraîches. Au bout d'un certain temps (combien ?) les vers se sont concentrés dans les végétaux frais ! C'est cela ? :P

Re: Vers de terre et lombri-compostage

Posté : 19 avr. 2015, 19:12
par Volubilis
Non Claude, c'est l'inverse :

Tout en haut, la cagette verte dans laquelle j'ai mis du compost. Bien que ce compost soit "prêt à l'emploi", il est encore occupé par plein d'eisenia qui finissent de manger ce qu'ils y trouvent.
Je pose cette cagette pleine sur un gros tas d'épluchures fraiches.
Le tout installé dans le composteur.
Puis je replace les cartons et la couverture de protection par dessus et j'oublie un bon moment.

Les eisenia, opportunistes, vont migrer tranquillement du compost où ils vivaient vers les épluchures fraiches. Et cela à travers les trous de la cagette. Le compost mis dans la cagette se retrouve sans eisenia.

Avantages de la méthode : ce sont les vers eux même qui se déplacent, à leur rythme, sans stress .

(car il est une autre méthode, c'est d'enfiler des gants et de trier en enlevant les eisenia à la main. Mais c'est pas très agréable pour eux... )

Re: Vers de terre et lombri-compostage

Posté : 19 avr. 2015, 21:38
par Claude
…… et pour nous !   ;)


MERCI Volubilis.
Là, j'ai compris. C'est grâce à ces explications et après un bon bain.

:lol:

Re: Vers de terre et lombri-compostage

Posté : 22 avr. 2015, 13:55
par antoine11
comme je composte à la tonne, je ne trie pas, je laisse tjrs une portion de litière habitée, pour ré-infestation rapide des nouvelles matières apportées ensuite.
Donc mes gentils vers de compost partent au jardin direct avec icelui, et doivent y disparaitre tous ou presque, car ce n'est pas leur milieu de prédilection, surtout dans l'estomac des merles et autres piafs qui sont capables d'étaler trois m/cubes de compost en qq petites semaines...
dure vie que la vie des eisenias chez moi!

Re: Vers de terre et lombri-compostage

Posté : 22 avr. 2015, 14:27
par Volubilis
tu compostes "à la tonne" pour mettre dans ton jardin ?

Re: Vers de terre et lombri-compostage

Posté : 22 avr. 2015, 18:49
par Marie_May
Antonio, il fait toujours tout en grand....

Re: Vers de terre et lombri-compostage

Posté : 15 août 2015, 19:58
par Volubilis
Claude, en première page :

"Selon moi, Les vers de litière ne font pas de turricules. Le turricule est le produit de la digestion de lombrics qui vivent en pleine terre, et ne vivent pas dans la couche riche en déchets végétaux en cours de transformation. "

Enormément de turricules depuis qu'il a tant plu.
Alors que je n'en n'avais plus vu un seul depuis mi juin et la sècheresse.. Les pauvres vers de terre devaient patienter très en profondeur de pouvoir enfin remonter et vivre normalement..
Je ramasse demain matin au petit jour...

Re: Vers de terre et lombri-compostage

Posté : 15 août 2015, 21:21
par Claude
C'est en période de fortes pluviosités que j'ai eu l'occasion de découvrir, chez moi, et de nuit, un énorme lombric de 40 cm à la louche et épais comme un doigt. J'ignorais qu'un tel lascar vivait dans mon environnement. J'ai imaginé que les galeries étaient complètement inondées.



MARCEL BOUCHÉ
a été interviewé dans une émission du 02.08.15.

Podcast : http://www.franceinter.fr/emission-les- ... agronome-0