Mes deux jardins de nomade ...

Nos carnets de jardin
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum supprimeront tout contenu de caractère illégal dès qu'il aura été porté à leur connaissance. Pour que les échanges soient fructueux et que l'ambiance reste conviviale, ils veilleront à ce que la liberté d'expression s'accorde avec le respect des personnes. Les opinions exprimées sont celles des auteurs respectifs, les modérateurs et administrateurs n'en seront pas tenus pour responsables (exceptés concernant les messages postés par eux-mêmes).

Mes deux jardins de nomade ...

Messagepar singe » 01 Sep 2015, 22:53

C'est la rentrée .. ils sont tous repartis … et vous l'aurez cherché : depuis le temps que je vous dis que je vais prendre le temps de faire un Jardingo à moi … Ca y est !! J'ai assez squatté chez tout le monde pour raconter mes petites histoires, je veux bien ouvrir la porte de mes jardins, et laisser aussi de la place aux squatteurs en tous genres : vous y êtes les bienvenus !

Deux jardins ; un dans le Sud, en bord de mer, dans un village cul de sac qui est une "presque – île" au sens littéral du terme - dans le Var, à l'ouest de Toulon -
et l'autre en montagne , dans les Hautes Alpes, à 1000 m d'altitude, au sud de Briançon !
Séparés par 300 km et 3h de route, mes deux jardins sont en fait le prolongement l'un de l'autre, des complémentaires, car ils sont très différents : terre, altitude, climat, taille, ils n'ont rien à voir l'un avec l'autre … mais j'essaie de faire dans chacun ce qui s'y adapte le mieux (avec mes maigres connaissances en culture – mais qui s'améliorent sérieusement au fil de nos échanges !)
Jardins de nomade, car il faut que je finisse par admettre que nous sommes, monz'homme et moi, des nomades : on tient peu en place, le comble du jardinier !!
C'est lié au fait que chaque jardin nous manque dès lors qu'on est dans l'autre... et qu'on projette toujours quelque chose pour l'autre dès que l'on crée dans le premier !!
Alors oui, nomade par plaisir, paradoxe du jardinier !
Nous y passons à peu près autant de temps , au gré de nos envies, autant que nos plannings chargés de grands-parents nous en laissent le loisir, et jusqu'à maintenant , par période de 15 jours à 3 semaines…
J'ai trouvé un mode d'organisation "nomade" lui aussi – les choses se font indifféremment en "haut" (les Alpes) et "en bas" (le Var), je transporte et ne me pose jamais la question de "finir parce qu'on part" … Le contenu du frigo, la couture ou la confiture en route, les plants rempotés, le bricolage en cours … tout suit ! Je ne vous raconte pas le contenu de notre voiture – c'est plus une caverne d'ali-baba qu'une voiture d'ailleurs !!

Aujourd'hui, puisqu'on vient de quitter notre jardin "d'en bas", je vais commencer par celui –ci : en ce moment c'est plus une jungle qu'un jardin, d'ailleurs, car paradoxalement, malgré (ou à cause de) la canicule, il est très vert, très touffu , et pousse, pousse ! J'ai du mal à contenir parce qu'il n'est pas très grand, et que j'ai toujours envie de planter autre chose !!

Ce jardin est clos, la maison est en bordure de la rue, et on ne peut pas soupçonner que derrière le portail et les murs se cache ce havre de verdure et de fraicheur !
On est dans le midi, il fait chaud, humide, les pelouses sont partout desséchées, la plage n'est pas loin, sur le port à 50 mètres, on contemple les bateaux et on cherche l'ombre sous les parasols des terrasses surchauffées …
Adossée à la vieille maison de monz'homme, la glycine centenaire, exubérante, garde la fraicheur, l'ombre, avec un léger courant d'air permanent qui fait que même en période de canicule comme en juillet cette année, on peut à peine y manger en maillot de bain !! –
Autrefois, les maisons de pécheurs comme la notre avaient toutes des vérandas couvertes de glycines et de vignes, pour conserver la fraicheur , vérandas maintenant supprimées ou transformées en pièces supplémentaires, et nos voisins nous envient cette antiquité, irremplaçable en été !!
Le revers de la médaille, c'est le balayage quotidien pendant 10 mois des fleurs, des feuilles … Il n'y a que l'hiver quand on la taille très court qu'on est (enfin! ) libérés du balai !!

On a la chance aussi que cette maison ait gardé deux puits – un dans notre "salon" , un au fond du jardin - qui nous permettent d' arroser à peu près tout l'été sans interruption …
Et en 15 ans , depuis qu'on a réinvesti les lieux, petit à petit, la terre s'est énormément amendée , les eiseinias ont fait un énorme travail , et finalement tout pousse "trop" !!!

Au début était une terre dure, ingrate ; il y avait un peu d'herbe, chiendent, mussègue, violettes, lierres etc… ; au milieu un figuier, rablé, courbé par le vent, improductif ; quelques endémiques comme les mirabilis, laurier roses, pélargonium rachitiques, griffes du diable - Monz'homme venait là en vacances, et tentait un entretien problématique, car très sporadique, à coup d'engrais bleu et de désherbant … Il y avait tenté d'y faire pousser des buis, un forsythia , venant des montagnes du Jura où il résidait alors …
Un jour le figuier a succombé au mistral – qui souffle souvent à 100 km/h en hiver.
Le midi n'est pas le pays de cocagne doux et chaud que l'on imagine; le climat y est difficile, car très contrasté, très froid les jours de vent, très humide et très chaud en fin d'été – irrespirable pour les plantes et les gens – Notre village, en bord de mer et en fond de baie, borné par le massif de Sicié, malgré tout, bénéficie d'une sorte de micro climat qui tempère un peu ce climat compliqué : plus de mistral donc de temps sec, moins de vent d'Est – ce vent qui amène la pluie … Mais on compte les jours calmes, sans vent du tout !

Bref, pressés, car ,nous repartions au boulot, on coupe le figuier à 1 m de haut, pour pouvoir ultérieurement arracher la souche au tirefort … Quelques semaines plus tard, ce tronc triste en plein milieu de l'espace nous a ému, et c'est là qu'on a eu l'illumination : on va lui planter des tomates autour pour cacher ce tronc ! Le jardin potager était né !!
….
Je vous passe les évolutions successives : d'abord je ne voulais ni engrais, ni traitement … je ne connaissais rien vraiment, mais j'avais toujours planté "naturellement" partout où j'étais passée, avec beaucoup d'échecs et quelques réussites … J'aime passionnément les végétaux, tous les végétaux : de la plante grasse d'appartement aux plantes potagères, aux arbres majestueux des forêts et aux prairies de montagne, aux taillis des garrigues et aux jardins botaniques … Je suis curieuse de tout , en matière de végétaux , et passionnée par l'inventivité de la nature !
En ça, je suis vraiment jardinière !!
Même si je ne sais pas , j'essaie !! Donc , au Brusc, j'ai essayé, et "réussi " au delà de mes espérances, si bien que maintenant, notre souci, c'est de tailler, de contenir, parce que le jardin est petit (300 m2 terrasse comprise) et clos, donc pas du tout extensible !!!

Demain, je vous mettrai des photos de ma jungle en juillet , pour que vous ayez une petite idée !!
singe
Confirmé
 
Message(s) : 2574
Inscrit le : 04 Nov 2013, 14:57
Localisation : VAR et HAUTES ALPES

Re: Mes deux jardins de nomade ...

Messagepar Volubilis » 02 Sep 2015, 06:20

AH JE SUIS CONTENTE QUE TU TE LANCES !


Je lirai attentivement -dès que je peux- et te poserai plein de questions, tu verras...
Volubilis
Confirmé
 
Message(s) : 2067
Inscrit le : 19 Déc 2013, 07:40
Localisation : Bègles, Gironde, France

Re: Mes deux jardins de nomade ...

Messagepar singe » 02 Sep 2015, 06:52

:oops: :oops: :oops:
singe
Confirmé
 
Message(s) : 2574
Inscrit le : 04 Nov 2013, 14:57
Localisation : VAR et HAUTES ALPES

Re: Mes deux jardins de nomade ...

Messagepar Chichinette 11 » 02 Sep 2015, 07:49

[ img ] [ img ] [ img ]

Depuis le temps qu'on attendait !
Même si à force de lire tes contributions on avait fini par vaguement imaginer tes jardins, on va enfin pouvoir déguster au fil du temps.
Merci d'avoir franchi le pas.
Chichinette 11
Modérateur
 
Message(s) : 10531
Inscrit le : 01 Août 2013, 21:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Mes deux jardins de nomade ...

Messagepar Claude » 02 Sep 2015, 08:13

Youpi !

;)
Claude
Administrateur
 
Message(s) : 12730
Inscrit le : 01 Août 2013, 20:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Mes deux jardins de nomade ...

Messagepar Brigitte » 02 Sep 2015, 08:47

Moi aussi très contente et très curieuse de découvrir au fur et à mesure tes jardins si contrastés... ;)
Brigitte
Modérateur
 
Message(s) : 1827
Inscrit le : 24 Nov 2013, 18:17
Localisation : en Ardèche au pays des châtaignes Zone 6

Re: Mes deux jardins de nomade ...

Messagepar singe » 02 Sep 2015, 11:18

Vous allez être déçus, j'ai l'impression que vous savez déjà tout !!!
C'est gentil de faire cet accueil à mon Jardingo ... je sens que je vais bien me prendre au jeu ... quand je pourrai !
singe
Confirmé
 
Message(s) : 2574
Inscrit le : 04 Nov 2013, 14:57
Localisation : VAR et HAUTES ALPES

Re: Mes deux jardins de nomade ...

Messagepar jac11 » 02 Sep 2015, 18:16

Des photos , des photos
jac11
Confirmé
 
Message(s) : 1935
Inscrit le : 15 Août 2013, 09:27
Localisation : aude minervois zone 8 3\4

Re: Mes deux jardins de nomade ...

Messagepar Chichinette 11 » 02 Sep 2015, 20:07

Et pourquoi on serait déçus ? Tu as été déçue par nos Jardingos ?
Chichinette 11
Modérateur
 
Message(s) : 10531
Inscrit le : 01 Août 2013, 21:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Mes deux jardins de nomade ...

Messagepar Volubilis » 02 Sep 2015, 21:28

Tu pourrais commencer par les photos de la glycine. Ses troncs emmêlés, et son encrage quasi dans le muret qui borne le jardin.?
Volubilis
Confirmé
 
Message(s) : 2067
Inscrit le : 19 Déc 2013, 07:40
Localisation : Bègles, Gironde, France

Re: Mes deux jardins de nomade ...

Messagepar Volubilis » 03 Sep 2015, 07:04

Et puis nous mettre des photos de l'environnement aussi : les Embiez, le port, la plage...
Quand tu raconteras le jardin du haut, nous mettre une petite sélection de l'album des photos de fleurs de montagne : qui renverrait à un nouveau sujet que tu ouvrirais dans "jardinage"...
Volubilis
Confirmé
 
Message(s) : 2067
Inscrit le : 19 Déc 2013, 07:40
Localisation : Bègles, Gironde, France

Re: Mes deux jardins de nomade ...

Messagepar plumee » 03 Sep 2015, 08:03

Surtout, pas de complexes: je passe pour une espécialiste - au royaume des aveugles les borgnes sont rois-
mais j'apprends toujours dans TOUS les jardins.
Et puis de toutes façons, ce qui m'intéresse au plus haut point, c'est la relation du jardinier avec son environnement
et ce qu'il en fait, lui, avec ses propres moyens.
Et aussi, la manière dont il se raconte ici.
Merci à toi d'être là. On va se régailler, comme disait mon fils tout petit.
Et je me suis déjà régaillée à te lire, aloooooors… :P
plumee
Confirmé
 
Message(s) : 6526
Inscrit le : 19 Sep 2013, 18:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Mes deux jardins de nomade ...

Messagepar singe » 03 Sep 2015, 13:16

Je n'ai pas de complexes, c'est juste que je me demande toujours si je ne vous ai pas déjà raconté tout ça !!
Tant pis pour moi , je n'avais qu'à faire un jardingo avant, au lieu d'aller chez tout le monde ...

Là, j'ai cinq minutes, je fait un essai de transfert de photo ... j'ai un peu oublié comment ça marche !!

Notre tout premier jardin, au milieu de la pelouse , autour du tronc du figuier, en 2005 ou 2006, je crois !!
[ img ]

Vous me dites si les photos sont trop grandes, je redimensionnerai ...
singe
Confirmé
 
Message(s) : 2574
Inscrit le : 04 Nov 2013, 14:57
Localisation : VAR et HAUTES ALPES

Re: Mes deux jardins de nomade ...

Messagepar Volubilis » 03 Sep 2015, 13:33

Non, bonne taille de photo.
Qu'est ce que c'est qu'il y avait au pied du figuier ? On dirait des pieds de tomate ?
Volubilis
Confirmé
 
Message(s) : 2067
Inscrit le : 19 Déc 2013, 07:40
Localisation : Bègles, Gironde, France

Re: Mes deux jardins de nomade ...

Messagepar Chichinette 11 » 03 Sep 2015, 13:42

tronc du figuier, en 2005 ou 2006, je crois

C'est écrit 29/10/09 sur la photo :mrgreen:


Elève Volubilis, vous me copierez 100 fois : "je dois être attentive à ce qu'a déjà écrit ma soeur "
singe a écrit: on coupe le figuier à 1 m de haut, pour pouvoir ultérieurement arracher la souche au tirefort … Quelques semaines plus tard, ce tronc triste en plein milieu de l'espace nous a ému, et c'est là qu'on a eu l'illumination : on va lui planter des tomates autour pour cacher ce tronc ! Le jardin potager était né !!

[ img ]
Chichinette 11
Modérateur
 
Message(s) : 10531
Inscrit le : 01 Août 2013, 21:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Mes deux jardins de nomade ...

Messagepar Volubilis » 03 Sep 2015, 15:08

Maitresse chichi, j'ai finalisé le déménagement de la maison de Luxey hier, et suis passablement KO...C'est une excuse, non???
Volubilis
Confirmé
 
Message(s) : 2067
Inscrit le : 19 Déc 2013, 07:40
Localisation : Bègles, Gironde, France

Re: Mes deux jardins de nomade ...

Messagepar singe » 03 Sep 2015, 16:19

Chichi, en fait c'est la date du chargement sur Iphoto, car ce sont des photos que j'avais sur des CD, faites avec mon ancien apn, et que j'ai repris quand j'ai changé d'ordi ... Et Iphoto n'a pas recupéré toutes les données d'origine , pourquoi, je ne sais pas !
singe
Confirmé
 
Message(s) : 2574
Inscrit le : 04 Nov 2013, 14:57
Localisation : VAR et HAUTES ALPES

Re: Mes deux jardins de nomade ...

Messagepar singe » 03 Sep 2015, 16:23

Volub', c'est bien des tomates , des salades, et des oeillets d'inde ... Il me semble aussi qu'il y a un pied d'aubergine !!
Et le pire, c'est que ce micro-jardin a tout de suite bien poussé !!

Bon, c'est pas l'heure, j'ai de l'herbe à ramasser, avant qu'il ne pleuve !!
singe
Confirmé
 
Message(s) : 2574
Inscrit le : 04 Nov 2013, 14:57
Localisation : VAR et HAUTES ALPES

Re: Mes deux jardins de nomade ...

Messagepar Chichinette 11 » 03 Sep 2015, 18:15

c'est la date du chargement sur Iphoto

Ha ok, je n'avais pas pensé à ça parce que je ne l'ai jamais fait [ img ]
Chichinette 11
Modérateur
 
Message(s) : 10531
Inscrit le : 01 Août 2013, 21:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Mes deux jardins de nomade ...

Messagepar singe » 03 Sep 2015, 21:51

Pour finir avec mon historique, quelques commentaires sur les quelques photos du jardin du début :
- le figuier au milieu - l'espace semble grand, parce que assez vide : on pouvait carrément tourner dans la pelouse avec la voiture – chose impossible maintenant et depuis longtemps !!
Le jardin, qui n'en est pas encore un :
[ img ]

- la terrasse l'été : il est presque impossible de faire des photos tellement c'est sombre :
[ img ]

- c'est la faute à la glycine !! En hiver :
[ img ]

- au printemps :
[ img ]

Cette glycine magnifique est centenaire ( la maman de monz'homme qui aurait 100 ans - a vécu dans cette maison depuis l'âge de 2 ans, la glycine et la maison avaient déjà 10 ans, quand elle y est arrivée !!)
Elle fait quand même l'objet de beaucoup d'attentions : soit on l'engueule, car elle nous pourrit la vie ! Vous imaginez les heures de boulot depuis un siècle, balayer les feuilles et les fleurs 10 mois par an, un minimum d'une semaine complète de taille en janvier, et des tailles régulières pour la contenir tout au long de l'été ….. ahurissant !
Soit on l'encense, car elle est très belle, avec sa floraison exubérante et son tronc absolument fou … En plus elle nous permet de garder une maison fraiche sans climatisation … on a rarement plus 24° à l'intérieur et 28° sur la terrasse, même en période de canicule – et ça s'est encore vérifié cette année – Les enfants vivant en ville râlent un peu quand ils viennent en vacances, trouvant qu'il n'y a pas assez de soleil , mais bon, pour moi qui ne l'aime guère (le soleil – parce que lui ne m'aime pas !) je suis ravie de cette glycine !
En plus en 15 ans , elle a encore pris de l'ampleur, et il y même des racines traçantes qui ressortent … dans la pelouse !!

II y avait aussi ce fameux palmier que l'on a perdu , qui était très beau, au sud du jardin; planté un peu avant 2000, il avait énormément poussé, il allait sûrement plonger ses racines dans le puits , à quelques mètres ; et il commençait à faire de l'ombre au jardin – mon espoir était qu'il grandisse, car l'ombre ensuite est plutôt bénéfique, comme dans les palmeraies du désert – mais le charançon a eu sa peau, et ça a été extrêmement rapide, et douloureux !! (En plus c'est éhaurme comme travail , de couper un palmier d'un mètre de diamètre !!)

[ img ]

le drame :
[ img ]

Le troisième pivot du jardin est aussi le citronnier – tour à tour honni (par monz'homme en hiver , parce qu'il fait trop d'ombre – soit disant !!! :evil: :evil: !!) et béni (par moi, parce que c'est un bel arbre, qui produit beaucoup de beaux citrons, un de mes fruits préférés !) - lui aussi a connu quelques vicissitudes, parce que ce n'est pas franchement simple, comme culture !
[ img ]

Glycine, palmier et citronnier ont structuré ce jardin au départ … donc on ne pouvait que placer le potager au milieu ! Il reste de dimensions modestes, mais en plantant serré, - ce qui convient bien au midi – on arrive à avoir pas mal de choses avec plus ou moins de bonheur suivant les années !
[ img ]

Dans le reste de l'espace, c'est plus un jardin de fleurs et d'ornementales – quoique elles finissent toujours par être colonisées par les courges ou les aromatiques … au gré de mes envies ! J'ai le jardin plus instinctif que raisonné, et j'aime bien laisser les plantes vivre leur vie, du coup, j'ai beaucoup de mal à être draconienne et sévère quand il le faudrait pour ne pas être envahie !!
La suite ...demain !
singe
Confirmé
 
Message(s) : 2574
Inscrit le : 04 Nov 2013, 14:57
Localisation : VAR et HAUTES ALPES

Re: Mes deux jardins de nomade ...

Messagepar Chichinette 11 » 03 Sep 2015, 22:04

[ img ] Vivement demain !

Elle est époustouflante la base de la Glycine :o
Chichinette 11
Modérateur
 
Message(s) : 10531
Inscrit le : 01 Août 2013, 21:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Mes deux jardins de nomade ...

Messagepar Volubilis » 04 Sep 2015, 06:02

En quelle année, la coupe du palmier ? Tu me diras, mais je pense que je ne l'ai jamais vu, moi..C'est vrai qu'il était rudement beau ! J'aime moins ceux qui sont très haut, (grand tronc dégarni et plumeau en haut) mais cette taille là est très très élégante..

Le gros pot, sur la terrasse, c'est l'antillais ? (tu vois comme ma mémoire est bonne, car tu me l'as dit...! )
Volubilis
Confirmé
 
Message(s) : 2067
Inscrit le : 19 Déc 2013, 07:40
Localisation : Bègles, Gironde, France

Re: Mes deux jardins de nomade ...

Messagepar Claude » 04 Sep 2015, 08:24

Une bien belle visite !


:P
Claude
Administrateur
 
Message(s) : 12730
Inscrit le : 01 Août 2013, 20:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Mes deux jardins de nomade ...

Messagepar singe » 04 Sep 2015, 08:27

(Aparté entre frangines :
Eh, non ! Volub'.. Ce sont des ressemblants, mais ils étaient dans la maison avant moi ... L'antillais est resté dans l'ancienne maison ! )

Je crois qu'on a coupé le palmier à l'automne 2007, il fut mort en 3 semaines !! Maintenant que j'en ai vu des quantités, on aurait dû s'alerter bien plus tôt, car le port des palmes est caractéristique en cas d'attaque - elles sont tombantes de façon inhabituelle - mais on n'avait rien vu venir ...
Monz'homme et son cousin l'ont coupé au passe- partout du grand-père, la tronçonneuse ne coupait rien : très très filandreux le palmier !! Je n'ai pas retrouvé de photo, c'est sûrement sur un disque quelque part !!

Je viens de retrouver la date de la coupe : novembre 2009, en fait - j'avais vraiment l'impression que ça faisait plus longtemps ...
singe
Confirmé
 
Message(s) : 2574
Inscrit le : 04 Nov 2013, 14:57
Localisation : VAR et HAUTES ALPES

Re: Mes deux jardins de nomade ...

Messagepar singe » 04 Sep 2015, 23:06

Tout ça , c'est pour me faire mousser !! parce que quand vous verrez où on est arrivé avec ce jardin !!! :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
Non je blague, mais en faisant ce petit retour en arrière, je me dis qu'il en faut du temps pour qu'on arrive à avoir ce qu'on aimerait, ou au moins tendre à ... Dans mon cas, largement 10 - 11 ans de boulot continu, de ratages, de recommencements, de flou, de jolies et inespérées réussites ...

Bon, on a quand même la chance d'avoir deux puits, dont un qui ne tarit jamais, à 5 mètres de profondeur environ, sur deux veines différentes, et donc de pouvoir arroser à volonté ou à peu près, gratuitement ! Dans le midi, ce n'est pas rien, car l'eau de la ville est très très chère, et il ne pleut pas l'été – ou si peu !
On a aussi, et ça c'est lié au fait que l'on est à 50 m de la mer à vol d'oiseau, beaucoup de rosée le matin : on ne peut souvent pas tondre la pelouse avant midi, tellement c'est mouillé ! D'où ma jungle actuelle !
Lorsqu'on s'absente – et là j'ai beaucoup de chance d'avoir un mari bricoleur :lol: :lol: :lol: ! – on laisse un mini arrosage automatique par asperseur, de nuit , d'une demi-heure en plein été , de 20 minutes au printemps et en automne , donc le jardin ne souffre pas de sécheresse … D'où la pelouse verte , mais en fait on fait surtout ça pour la fraicheur, et pour avoir si possible un peu de production d'agrumes - Les citronniers, bigaradier et autres aiment l'eau !

Ce soir, je vais peut-être vous faire un tout petit peu rêver à l'environnement de ce vieux village de pécheurs – qui vit à peu près toute l'année, car les jeunes travaillent à Toulon, (15 km) – Il est envahi de touristes l'été, mais c'est un cul de sac, pas un lieu de passage , et avec finalement un minimum de nuisances; à part quelques restaus, il n'y a pas de boites de nuits, pas de ciné, pas de casino – donc ca reste "vivable" – Pour moi, comme je ne sors pas trop de mon jardin, sauf quand j'ai des petits enfants à emmener la plage , la vie "dehors" l'été ne me concerne guère !! Un peu sauvage, je suis, de ce côté là …
Mais le coin est quand même joli, à 7 h du matin, ou l'hiver avec les tempêtes, et la méditerranée est belle par fort mistral, et la plage naturelle vidée des estivants est agréable , d'octobre à mai .. !

Quelques vues générales de l'ile des Embiez, de la côte ...
[ img ]

[ img ]

[ img ]

[ img ]

Avec des eaux limpides ...
[ img ]

Là , il vous manque le cri, permanent, de nos gabians - le Goeland local :
[ img ]

La lagune :
[ img ]

Ce que le vent fait aux arbres ... (sur l'ile du Gaou) :
[ img ]

Et ... retour au jardin ...
[ img ]

On part deux jours en vadrouille, à lundi !
singe
Confirmé
 
Message(s) : 2574
Inscrit le : 04 Nov 2013, 14:57
Localisation : VAR et HAUTES ALPES

Suivant

Retour vers Les Jardingos

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron