du côté de chez herran

Nos carnets de jardin
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum supprimeront tout contenu de caractère illégal dès qu'il aura été porté à leur connaissance. Pour que les échanges soient fructueux et que l'ambiance reste conviviale, ils veilleront à ce que la liberté d'expression s'accorde avec le respect des personnes. Les opinions exprimées sont celles des auteurs respectifs, les modérateurs et administrateurs n'en seront pas tenus pour responsables (exceptés concernant les messages postés par eux-mêmes).

Re: du côté de chez herran

Messagepar Marie_May » 28 Mars 2017, 23:24

Tu as réussi à accéder à l'expo du Louvre? J'ai ouïe dire que la queue était très longue, les salles toute petites et la foule compacte. Je n'y suis donc pas allée. La dernière fois que j'ai vu des Vermeer, j'étais gamine, c'était avec mon papa.

Au Luxembourg, l'expo sur Pissarro? moi j'en ai vu une autre à Marmottan quand j'étais à Paris tout dernièrement. Beaucoup de monde là aussi. Mais quand même accessible. Et puis la foule restait en haut, alors que la grande salle des Nymphéas de Monet au sous-sol était pratiquement vide...
J'adore Pissarro. Et notamment la gamine à la baguette qu'ils ont mise sur l'affiche. C'est un de mes tableaux favoris.

J'ai aussi visité les serres du Jardin des Plantes. Mais j'avoue que j'étais un peu déçue. Pour les orchidées c'était trop tard. Et j'ai vu des serres plus imaginatives que celles-là.
Marie_May
Administrateur
 
Message(s) : 9075
Inscrit le : 01 Août 2013, 22:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: du côté de chez herran

Messagepar Chichinette 11 » 29 Mars 2017, 08:21

Ça alors ! C'est fréquent deux expo en même temps sur le même thème ? :o
Le musée du Luxembourg accueille une grande exposition consacrée au peintre impressionniste Camille Pissarro (1830-1903) du 16 mars du 9 juillet 2017. Première grande rétrospective depuis 35 ans en France, elle se concentre sur les vingt dernières années de vie et de création du peintre, une période méconnue mais riche de magnifiques toiles.
En savoir plus sur https://www.sortiraparis.com/arts-cultu ... Bd20BTO.99


Le Musée Marmottan Monet va consacrer une exposition à Pissarro, du 23 février au 2 juillet 2017. Considéré comme le premier impressionniste, Camille Pissarro reste dans l’ombre de Monet et de Cézanne, et est peu connu en France. Avec cette exposition, qui réunit plus de 60 chefs d’oeuvre de Pissarro, le Musée Marmottan Monet compte bien rectifier le tir.
En savoir plus sur https://www.sortiraparis.com/arts-cultu ... oBE2FQa.99
Chichinette 11
Modérateur
 
Message(s) : 10534
Inscrit le : 01 Août 2013, 21:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: du côté de chez herran

Messagepar Marie_May » 29 Mars 2017, 09:23

Oui c'est bizarre... Et je n'avais pas tilté jusqu'à ce qu'Herran nous parle de son voyage. Alors que j'étais à Paris il y a 15 jours.
Marie_May
Administrateur
 
Message(s) : 9075
Inscrit le : 01 Août 2013, 22:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: du côté de chez herran

Messagepar herran » 31 Mars 2017, 15:36

Poirier arrogant
Sème au vent ses flocons
inutiles

Entre 2 plantations pdt (pour me reposer le dos et boire un coup)

réponses aux questions ci-dessus après fin jardinage
herran
Confirmé
 
Message(s) : 241
Inscrit le : 26 Sep 2013, 18:37
Localisation : Gers (quart NE)

Re: du côté de chez herran

Messagepar herran » 31 Mars 2017, 19:34

J’avais quelques craintes pour l’expo Vermeer, suite aux échos du début de l’expo plutôt négatifs sur l’inorganisation. Puis le musée a pris ses marques pour caler la visite. J’avais réservé pour vendredi, 12 h. Pas d’attente pour entrer dans la pyramide, puis ensuite 45 mn de queue pour l’expo elle même, avant de se retrouver devant les tableaux (mais c’était annoncé). Ensuite les conditions de la visite étaient bonnes, pas de foule dans les salles et le temps de déguster les tableaux d’une expo bien construite, avec les Vermeer mis en résonance des Metsu, Dou, Netcher, De Hooch, ou l’inverse. On plonge dans l’univers flamand du XVIIème flamand, avec des scènes communes, avec des styles propres à chacun, mais avec en commun une technique parfaitement maitrisée au service d’une sensibilité, d’une humanité et d’un art remarquable.

J’ai été moins sensible à l’expo de Valentin de Boulogne, dit successeur de Caravage, présentée en parallèle.

Nous sommes retournés dans les salles flamandes, du Louvre, et la visite précédente permet de regarder certaines œuvres avec un éclairage nouveau.

Pour Pissaro, nous avons fait l’impasse de Marmottan qui n’accepte pas les bagages, pour privilégier l’expo du Luxembourg, qui présente les tableaux de la période d’Éragny-sur-Epte entre 1884 et 1903.
Un très bon moment pour cette visite. Pas trop de monde, de bonnes conditions d’expo, pour des tableaux essentiellement ruraux, avec des paysages traités à différents moments de la journée ou avec des variations de saison, des scènes champêtres pleines d’humanité et avec toujours un travail sur la lumière remarquable. A noter quelques dessins qui témoignent de l’engagement et le soutien de Pissarro à une forme d’anarchisme.

Deux expos à Paris sur Pissaro, c'est effectivement rare. Bien que ... avec Picasso ça a du se produire. Et puis Pissaro était un travailleur acharné, qui a beaucoup produit, il reste encore beaucoup de tableaux à découvrir.
herran
Confirmé
 
Message(s) : 241
Inscrit le : 26 Sep 2013, 18:37
Localisation : Gers (quart NE)

Re: du côté de chez herran

Messagepar Marie_May » 31 Mars 2017, 23:13

Sur Pissarro:

Portant un regard critique sur la société, refusant l'autorité politique, il se lie d'amitié avec les peintres anarchistes SIGNAC et SEURAT. Il fait la connaissance d'Emile POUGET, de Jean GRAVE et d'Elisée RECLUS.
En cette fin de XIXe siècle, les idées anarchistes se répandent parmi les ouvriers et les artistes épris de liberté ; mais parmi ces derniers, nombreux sont ceux qui, devenus célèbres et sortis de la bohème, changent.
Camille PISSARRO, lui, acquérant une certaine notoriété, reste fidèle à ses convictions. Il est lucide sur les méfaits qu'engendreront l'industrialisation et le capitalisme et considère la religion comme une aliénation empêchant la pensée personnelle.
Et pourtant, ne cherchons pas dans ses toiles trace de ses idées. C'est dans ses Turpitudes sociales, dessins pour ses nièces, qu'il exprime ses espoirs anarchistes. Il y dénonce l'argent, la religion et célèbre les barricades de la Commune. Dreyfusard non-violent, il s'oppose aux attentats anarchistes, tout en en comprenant les raisons, tant règne la misère et l'exploitation, ferment de la colère.
Son anarchisme se manifeste par le soutien aux enfants et aux compagnes des anarchistes emprisonnés ainsi qu'aux exilés. Il leur apporte son amitié et son aide financière. Il pratique l'entraide, principe élémentaire de l'anarchisme. Ainsi, il paie les factures de Jean GRAVE, afin que celui-ci publie Les temps nouveaux et La Révolte.Comme d'autres, il donne ses lithographies pour les journaux libertaires.
Camille PISSARRO n'a pas marqué l'anarchisme comme penseur ou activiste. Discret, il est de ceux qui participent à la mouvance par ses contributions artistiques fraternelles et surtout par la pratique d'une solidarité responsable au coeur de l'éthique.



Si ça t'embête dans ton jardingo, j'enlève, Herran.
Marie_May
Administrateur
 
Message(s) : 9075
Inscrit le : 01 Août 2013, 22:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: du côté de chez herran

Messagepar Claire » 01 Avr 2017, 08:31

Je l'aime bien ce Pissaro.
Claire
Confirmé
 
Message(s) : 3205
Inscrit le : 02 Août 2013, 08:40
Localisation : Sarthe Est limite Perche Zone 8

Re: du côté de chez herran

Messagepar herran » 01 Avr 2017, 17:46

pas de problème MM
herran
Confirmé
 
Message(s) : 241
Inscrit le : 26 Sep 2013, 18:37
Localisation : Gers (quart NE)

Précédent

Retour vers Les Jardingos

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité