potager: maladies et prédateurs

vermi-compost, engrais verts, basse-cour, pedo-faune, purins de plantes, biodynamie, permaculture, horticulture, arboriculture, maraîchage...
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum supprimeront tout contenu de caractère illégal dès qu'il aura été porté à leur connaissance. Pour que les échanges soient fructueux et que l'ambiance reste conviviale, ils veilleront à ce que la liberté d'expression s'accorde avec le respect des personnes. Les opinions exprimées sont celles des auteurs respectifs, les modérateurs et administrateurs n'en seront pas tenus pour responsables (exceptés concernant les messages postés par eux-mêmes).
Répondre
Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13348
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par Chichinette 11 » 08 févr. 2022, 09:43

Nan, ce sont les chinois qui continuent à nous envoyer leurs merdes et son vrai nom d'espèce est Humbertium.

Claude
Administrateur
Messages : 24598
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par Claude » 08 févr. 2022, 10:02

Nenni, gente dame, Humbertium est le nom du genre et covidum le nom d’espèce comme le veut la norme binominale.
.
Commentaire de Wikipedia avec une courte vidéo de cet alien = https://fr.wikipedia.org/wiki/Humbertium_covidum
.
F58655FE-0D83-4D07-8D01-0F6133E02B36.jpeg
(816.77 Kio) Téléchargé 130 fois

Marie_May
Administrateur
Messages : 14427
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par Marie_May » 08 févr. 2022, 11:31

Arrêtez de vous envoyer votre savoir latin au nez.... Et pis d'abord, comment s'appelle-t-il en chinois ? :lol:

Plumix
Confirmé
Messages : 1277
Enregistré le : 10 janv. 2020, 17:35
Localisation : Ardèche, Vivarais, bordure de la vallée du Rhône

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par Plumix » 08 févr. 2022, 13:01

Et en argot?

plumee
Confirmé
Messages : 15278
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par plumee » 25 avr. 2022, 16:31

Comme il faisait sec, les rosiers en boutons commençaient à développer des pucerons mais la belle pluie récente leur a coupé le sifflet.
Par contre, qu'est-ce qu'il me fait mon rosier Origami?
Des feuilles sèchent. Bon, Ok, j'avais un peu oublié de l'arroser cet hiver de sécheresse, surtout qu'il est dans un endroit
un peu ingrat… mais chais pas pourquoi, le problème me semble autre…
Ou alors, ce Japonais a vraiment fait sa crise de sécheresse?
rosierorigamisec.jpg
(102.12 Kio) Téléchargé 102 fois

Marc
Modérateur
Messages : 2861
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par Marc » 09 mai 2022, 15:52

Réponse en retard....... coup de gel sur de jeunes pousses ? Cette année, c'est partout

plumee
Confirmé
Messages : 15278
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par plumee » 09 mai 2022, 21:56

Merci, Marc.

Brigitte
Modérateur
Messages : 2286
Enregistré le : 24 nov. 2013, 18:17
Localisation : Aveyron, à l'est de Rodez..

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par Brigitte » 11 mai 2022, 14:49

L'année dernière ici notre potager avait subi le mildiou. Tout avait été paillé au sol. Avec le recul je pense qu'il ne faudrait pas que je le refasse cette année, le climat est tellement humide que pailler le sol doit faire venir très rapidement le mildiou. Le matin même en plein été l'herbe est tellement humide qu'on croirait qu'il y a eu un bon arrosage tellement l'herbe suinte, tout est mouillé. Donc cette année pas de paillis. Mais est ce que je fais bien ?
Et ça m'embête de ne pas le faire car je connais le benefice qu'on en tire, cela fait foisonner " la vie " dans le sol.
Qu'en pensez vous ?

Marc
Modérateur
Messages : 2861
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par Marc » 11 mai 2022, 17:00

Contrairement à toi, le temps est tellement sec que le mildiou n'a pas le droit de cité !!! la sécheresse sévit assez durement, de plus, le vent -tantôt NE, tantôt NO- pas très fort mais constant assèche encore plus. Il nous faut impérativement de l'eau...L'arrosage n'est qu'un pis aller, je ne le fais que le soir, vent tombé. Si ça continue ainsi, je vais pulvériser de l'eau de pluie vers les 4 h du matin sur les feuillages. je guette le moment où il n'y a pas de rosée... En ce moment le lever se fait avec une température de 11°, ce qui est beaucoup mais ça va encore.

Je stocke du foin en prévision du paillage, mais pailler sur du sec n'est pas bon......
Avec moins de 200 mm d'eau, sur les six derniers mois aggrave la situation. D'ores et déjà, des cultures sont compromises...Nous arrivons à la mi-mai. Je ne prévois de planter mes tomates que vers le 18, mais là il me faudra arroser préalablement (chaque pied sera planté sur son lit de compost et d'orties, ça permet de stocker de l'humidité assez longtemps)

Certaines années, ça m'est arrivé d'enlever du paillage par trop d'humidité. Il est possible que cela se produise. Là, il faut réagir à l'instinct ! Je n'hésite pas à recourir à la bouillie bordelaise préventivement, parce que lorsque la maladie se manifeste, c'est presque trop tard.

Pour ton jardin, il faut sentir la nécessité d'agir dans un sens ou un autre, l'instinct commande et il faut lui obéir parce qu'il exprime toute la somme d'expériences en une seule fois !

plumee
Confirmé
Messages : 15278
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par plumee » 12 mai 2022, 07:45

Donc cette année pas de paillis. Mais est ce que je fais bien ?
Et ça m'embête de ne pas le faire car je connais le benefice qu'on en tire, cela fait foisonner " la vie " dans le sol.
Qu'en pensez vous ?
Entièrement d'accord avec Marc. A l'heure actuelle, en matière d'arrosage (et du reste!)on ne peut plus appliquer des principes définis une fois pour toutes.
C'est comme ça que j'en suis venue, il y a quelques années (début de changement climatique très visible ici), à brancher l'asperseur tôt
le matin quand il n'y avait pas de rosée.
En dépit de l'adage "faut pas arroser le feuillage".
Bribri, l'an dernier était une année exceptionnelle de pluie. On ne peut pas en établir une règle.
Comme dit Marc si justement, faut avancer au jour le jour en se fiant à son instinct.
On peut se tromper, certes, mais tout autant maintenant en appliquant de vieux principes.
De toutes façons, le climat est tout changé et on risque de va le payer cher en matière d'agriculture.
J'ai entendu à la radio un témoignage très inquiétant sur l' Irak où les vents de sable sont plus fréquents,
les allergies explosives pour les enfants et le manque d'eau criant dans les réserves (nombreux barrages en amont dans les pays limitrophes),
alors que l'été ne bat pas encore son plein.
Ici, je vois le phénomène avancer à grands pas mais je sais que le Sud Est va être le premier à se désertifier.
Donc, tout est normal. :mrgreen:

Brigitte
Modérateur
Messages : 2286
Enregistré le : 24 nov. 2013, 18:17
Localisation : Aveyron, à l'est de Rodez..

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par Brigitte » 12 mai 2022, 14:30

Oui merci à toi Plumee et à toi Marc pour vos conseils, c'est ce que je pressentais au fond mais je voulais être rassurée...c'est important pour moi vos conseils...ici le climat est tel que nous l'avons connu en arrivant en 2020...le 1er hiver nous a en qelque sorte permis de constater le climat local...de toute manière quand en plein été on constatait que dans les départements voisins toute l'herbe des bords de route et des champs étaient jaunis par la sécheresse et qu'ici tout était verdoyant en Aveyron, c'etait et c'est dû au son climat...
La terre du .jardin est argileuse sauf bien sûr sous les sapins, heureusement...
Plumee tu parles du sud est, c'est donc toute la côte méditerranéenne, ben çà va faire mal à l'économie car c'est le côté le plus touristique de la France...
Avant le problème de l'eau, la sécheresse nous paraissant si loin de nos contrées ou bien qu'épisodiques et on ne se sentait pas vraiment concernés enfin " on " , eux " là haut " car les gens du terrain le savait déjà...et comme cela atteint les rendements, aille cela les pique...et actuellement ils en parlent sur toutes les ondes, radio et télévision comme s'ils le découvrent que maintenant ! Ben oui...là c'est déjà trop tard...

Marc
Modérateur
Messages : 2861
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par Marc » 12 mai 2022, 16:22

Oui tout se modifie et les repères d'hier deviennent une vieille histoire d'antan. Et disons-nous : c'est irréversible.
Au début 2021 je me disais que les jardiniers devront en faire plus parce que...
...et là ça s'affole.
Les ondes ne reflètent que la situation où nous sommes. Toutefois en ignorant les solutions qui devraient (devront) répondre aux besoins.
Au-delà de la souffrance que provoque la guerre en Ukraine, la famine guette des millions de personnes, en Afrique, en Europe, pas seulement. C'est là que nous touchons du doigt la fragilité d'un système qui, dès que ça déraille, c'est la mécanique globale qui s'enraye.
Revenir à des systèmes de production qui permettent des retours équitables n'est possible qu'en...changeant de système...
Pour en revenir à la sécheresse qui sévit, revenir sur les modes de production agricole (mais pas que) est la réponse. Les pionniers du bio font ce qu'ils peuvent (parce qu'aujourd'hui, ce sont bien des pionniers !), il faudra pour ça en créer les conditions. Le tout est une chaîne.

Marie_May
Administrateur
Messages : 14427
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par Marie_May » 14 mai 2022, 18:49

Il n'a pas plu depuis plus d'un mois ici, et la dernière pluie était une dégringolade orageuse qui a raviné les jardins sans pénétrer en profondeur.
J'ai sarclé les pommes de terre ce matin et la terre est très sèche en surface. Mais pas en profondeur. Quand j'ai fait les trous pour planter les tomates, la terre était humide sous 10 cm de terre sèche. Je ne pense pas que les voisins aient commencé à arroser encore. Ici, on dit - comme ailleurs, du reste - un sarclage vaut deux arrosages. Et c'est vrai. La terre durcie laisse s'évaporer l'humidité plus facilement que la terre sarclée. Or l'arrosage durcit la terre. Donc c'est un cercle vicieux. Une terre arrosée a besoin d'être plus arrosée qu'une terre sarclée.

Marc
Modérateur
Messages : 2861
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par Marc » 14 mai 2022, 19:10

Chez moi la terre est sèche sous 5/8 cm; mais relativement fraîche en-dessous...
Méteo france annonce des orages et de la grêle pour demain matin....Je n'ai rien planté...j'attends. :cry:

Marie_May
Administrateur
Messages : 14427
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par Marie_May » 15 mai 2022, 12:00

15 mai, pas d'orage. Pas de grêle. Pas de pluie, pas de nuage...

Marc
Modérateur
Messages : 2861
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par Marc » 15 mai 2022, 14:48

pour le moment, à peine 3mm de pluie bien drue pendant 10mn....Pour le moment c'est l'étuve, ça viendra ce soir je pense...

Brigitte
Modérateur
Messages : 2286
Enregistré le : 24 nov. 2013, 18:17
Localisation : Aveyron, à l'est de Rodez..

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par Brigitte » 15 mai 2022, 15:07

Ici aussi la terre est humide en profondeur mais bien sous 10 cm...
J'en reviens à la consoude, je peux donc la couper même en fleurs ? La couper comme tu fais Marc ? Cela ne va pas l'affaiblir ?
Par contre je me suis demandée si je peux utiliser les feuilles de consoude fraîches mais hachées ?
Ma façon de planter les pieds de tomates est identiques à celle que j'utilise pour la plantation des clématites, des bignonnes...le pied couché dans son trou, de la terre jusqu'aux premières vraies feuilles...et donc bien recouverte de terre j'ai envie de mettre par dessus les feuilles hachées de consoude recouvertes soit de terre ou soit de paillis...afin que tout le pied profite des bienfaits de la consoude....
Est ce bon en faisant ainsi ?

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13348
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par Chichinette 11 » 15 mai 2022, 16:12

Cela ne va pas l'affaiblir ?
Affaiblir une consoude ? Mouarf ! Je ne sais pas ce qui pourrait le faire, sauf peut-être une sécheresse intense comme ici l'an dernier, et encore.

Il m'est arrivé de faire l'inverse mais ce n'est pas forcément un exemple. Creuser le trou un peu plus profond que nécessaire, mettre des feuilles de consoude déchirées dans le fond, remettre de la terre de quoi les recouvrir et enfin planter.

Brigitte
Modérateur
Messages : 2286
Enregistré le : 24 nov. 2013, 18:17
Localisation : Aveyron, à l'est de Rodez..

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par Brigitte » 15 mai 2022, 19:24

Bien bien bien Chichinette je vais donc nourrir mes pieds de tomates...

Marc
Modérateur
Messages : 2861
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par Marc » 16 mai 2022, 13:52

Chichinette 11 a écrit :
15 mai 2022, 16:12
Cela ne va pas l'affaiblir ?
Affaiblir une consoude ? Mouarf ! Je ne sais pas ce qui pourrait le faire, sauf peut-être une sécheresse intense comme ici l'an dernier, et encore.

Il m'est arrivé de faire l'inverse mais ce n'est pas forcément un exemple. Creuser le trou un peu plus profond que nécessaire, mettre des feuilles de consoude déchirées dans le fond, remettre de la terre de quoi les recouvrir et enfin planter.
la consoude est increvable, elle revient d'une année sue l'autre et surtout, si on la laisse grainer, elle repousse partout .
Le mieux c'est de la placer effectivement sous le pied ded tomates -comme je fais pour l'ortie-, les racines ne s'en développeront que mieux.

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13348
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par Chichinette 11 » 16 mai 2022, 17:43

Ho c'est gentil de me rassurer. J'avais peur de lui avoir conseillé une bêtise. Chez moi c'était pas grave mais que je n'aille pas compromettre la récolte de quelqu'un d'autre.

Marie_May
Administrateur
Messages : 14427
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par Marie_May » 19 mai 2022, 13:35

Dis, Chichi, je crois que c'était toi qui nous avais donné un "truc" pour nous rappeler quel était ce gros ver blanc qu'on trouve dans les composts et les fumiers et si c'était le bon ou le méchant, en regardant la tête et la queue. Grosse tête et petite queue c'était l'un, grosse queue et petite tête , c'était l'autre. Mais lequel ? bon ou mauvais ? moi, pas me souvenir. L'un était la larve du hanneton, l'autre.... Tu peux nous rafraîchir la mémoire ?

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13348
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par Chichinette 11 » 19 mai 2022, 14:28

Larves de cétoine, bonnes pour le compost. Se déplacent curieusement sur le dos alors que la larve de hanneton se déplace dans le "bon sens", c'est à dire avec ses pattes. C'est plus facile à repérer que de se souvenir qui est la plus grosse.

Sinon, c'est là CLIC

plumee
Confirmé
Messages : 15278
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: potager: maladies et prédateurs

Message par plumee » 19 mai 2022, 14:58

Très bien expliquée ici la différence entre ces deux larves:

https://www.promessedefleurs.com/consei ... s-de-lutte

Répondre